AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 13:48



Thomas James Adams

Age + 26 ans Profession + Dilettante, rentier, fils de ... Il n'a jamais mis à profit ses études. Statut + Célibaslut Date & Lieu de Naissance + 05 Septembre 1987 Nationalité + Américaine  Orientation sexuelle + Gay Traits de caractère + Vif d'esprit ♣ Intrépide ♣ Passionné ♣ Observateur ♣ Méfiant ♣ Ombrageux ♣ Solitaire ♣ Provocateur ♣ Sensible ♣ Vigilant ♣ Bohème ♣ Perspicace ♣ Franc ♣ Doux ♣ Caractériel ♣ Mélancolique ♣ Têtu ♣ Peu sur de lui malgré les apparences ♣ Angoissé ♣ Inconscient ♣ Cynique ♣ Artiste ♣ Esthète ♣ Joueur ♣ Charmeur ♣ Secret Groupe + Believers A propos des Sons + L'épine dans le pied de daddy chéri, j'en suis ravi. Je suis après tout ... comment dit il un être stupide et égoïste ? Alors pourquoi je m'en soucierais ... Si ca emmerde mon père, je ne peux qu'approuver et puis, je suis sympa, je pense à lui. Il a autre chose à travailler qu'à couvrir les frasques scandaleuses de son fils aîné. Les citoyens sont pleinement divertis sans se réjouir des petits scandales qui reignent au sein de la famille Adams. Il me ficherait presque la paix, il penserait presque à autre chose qu'à me faire la morale sur mes échecs constants dans la vie, à mon manque d'ambition, à ma vie désorganisé, à combien je devrais prendre exemple sur ma cadette et sa parfaite réussite. Alors les Sons, je suis pas contre leur apparition et en plus, ils font les choses avec panache. On peut pas leur reprocher.



Boston & Vous
Depuis combien de temps habitez-vous à Boston? Depuis votre enfance ou êtes-vous nouveau? J'ai toujours vécu à Boston. Mon père, y est lui même né. La famille Adams doit y être originaire depuis des lustres. Même pour mes études, je ne me suis pas beaucoup éloigné, puisque j'ai fait mes études à Harvard qui ne se situe pas si loin de Boston. Mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas voyagé. Avoir un père politicien, une mère anglaise, ca a tendance à vous amener à voyager au cours de votre vie.
Êtes-vous heureux dans cette ville? Ici ou ailleurs, mon niveau de satisfaction dans la vie sera probablement le même. Cela ne changera malheureusement pas qui je suis, ou dans quelle famille je suis né. Mais la tentation de tout quitté est quelques fois si séduisante que si je n'avais pas mes faits et gestes constamment suivi, je me laisserais probablement tenter. Mais, on ne choisit pas vraiment ses décisions dans ma famille.
Vous y sentez-vous en sécurité ces derniers temps? Pas plus qu'avant, mais j'ai une garde rapprochée de luxe alors je suppose que je devrais m'y sentir mais je sais qu'être qui je suis, fait de moi une proie assez intéressante pour les vautours, surtout quand on connait mes tendances à jouer aux filles de l'air auprès de mon service de sécurité. J'aime ma liberté, et je n'aime pas le sentiment opprimant d'avoir à sentir épié vos moindres faits et gestes.
Que pensez-vous des Sons of Liberty et de leurs actions? Si je ne suis pas un fidèle croyant de la violence résout les problèmes, je suis assez fan de voir ce groupe d'action faire s'arracher les cheveux de mon père. Alors si du coup, je glisse quelques phrases dans la presse sur mes sentiments plutôt positifs sur eux, et que je vois la veine sur la tempe gauche de mon père gonflait, je ne peux m'en empêcher. Je sais que mes mots me vaudront de lourds reproches mais c'est une habitude que j'ai pris jeune sur ma façon de me comporter ou de parler. J'ai toujours été une déception, autant que je continue de mériter le titre.
Vous sentez-vous menacés par les Sons of Liberty? Pas plus que par n'importe quel opposant à mon père et sa politique. Je ne suis pas naïf, mais je préfère prétendre que la menace réelle n'existe pas parce que ce serait donné raison à mon père, et entre nous, j'ai horreur de devoir admettre ce genre de choses.
Avez-vous été touché par les événements récents? Le marathon par exemple? Ou même l'explosion du bateau?  En tant que figure publique, j'étais présent et je dois dire que la violence et le sang n'ont pas vraiment quitté la rétine de mon image. Comme j'ai dit malgré mes propos outrageants, je suis loin de croire en la violence. Cependant j'ai eu la chance de ne pas être touché personnellement par les morts. J'ai cependant subi un petit amochage, et quelques points de suture.
De quelle façon comptez-vous réagir à tout ça? Comme avec le reste de ma vie, à l'aide de mon cynisme, de ma fausse désinvolture et de ma décontraction apparente. J'ai appris jeune qu'il ne fallait jamais, au grand jamais montrer ses faiblesses à son adversaire au risque de perdre la bataille.



Particularités
Ma mère m'a initié au piano alors que j'avais à peine cinq ans, et je suis tombé amoureux de l'instrument et de la musique. Si j'apprécie beaucoup de mélodie, j'ai un certain penchant pour des morceaux de génie tel que Canon de Pachelbel, L'Ode à la joie de Beethoven, L'Air de Bach ou encore Le Prelude n°4 de Chopin. La pureté des notes, une douce berceuse et même l'insistance et la dureté de mon père n'ont jamais terni mon goût pour la musique. Mais je joue rarement en compagnie maintenant, je préfère le silence de la nuit pour me lancer dans un morceau.
Amoureux des choses belles, je suis aussi un férue lecteur et ne me lasse pas de découvrir ou redécouvrir des livres quand je décide que j'ai assez donné de ma personne pour satisfaire ce que les gens attendent de moi. En même temps, en sachant que je suis sorti avec brio de mes études littéraires, et que j'envisageais de devenir professeur de lettres avant que mon père ne stoppe ce choix, le jugeant inadéquate au profil qu'il voulait pour son fils, cela aurait été une contradiction si je n'aimais pas dévoré des romans, nouvelles et autres poèmes. J'ai eu la chance que ma mère ne lui cède pas pour une fois et que je puisse déjà passé ses quelques années à étudier ce que j'aimais vraiment. Même si aujourd'hui, je reste sans avenir et que je ne fais qu'accroître la déception.
J'ai quelques cicatrices qui parcourent mon corps mais rien de bien significatif, juste des souvenirs d'une enfance où j'ai un peu trop poussé mes limites ou à me cacher dans les arbres pour fuir toute surveillance. J'ai cependant deux tatouages qui ornent mon corps, que je me dois de couvrir lors de mes apparitions officielles. Une citation de l'Ile des oubliés de Victoria Hislop ornent le bas de mon ventre au niveau fosse iliaque gauche dans une écriture calligraphié " La solitude ne signifiait pas nécessairement être seul. On pouvait se sentir seul au milieu d'une foule. " et le deuxième est une discrète clé de sol se cachant derrière mon oreille droite.
La dernière chose à savoir sur moi est que je souffre de diabète insulino dépendant, j'ai appris à me faire mes piqûres moi même très jeune mais je sais que mon père a toujours vu cette maladie relativement bénigne comme un autre de mes défauts de fabrication, même si tout comme pour ma sexualité, il n'a jamais hésité à s'en servir pour gagner la sympathie de son électorat. Avec un régime suivi, et des habitudes de vie hygièniques, il n'y pas vraiment d'effet mais j'ai tendance à ne pas avoir des habitudes de vies très saines, ce qui fait qu'il m'arrive de temps à autre de faire des malaises du à une hypoglycémie.



A propos de vous
Jadis, on m'a connu sous le doux pseudo de Lochlann ou Loukas, et j'sais toujours pas raconter ma vie, ouais j'suis une truffe. J'vous love, et j'espère que mon nouveau bébé, vous plaira <3



Dernière édition par Thomas J. Adams le Dim 11 Mai - 18:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 13:49


HOW THE STORY BEGINS


Vous voulez me connaître ? La version que vous trouvez dans les différentes biographies sur mon cher et illustre père ne vous convienne pas ? Vous êtes peut-être plus intelligents que la plupart de la population qui reste en constante admiration de la figure publique et la famille américaine idéale que nous représentons. Mais si vous êtes sur alors que le show commence.
✗ Why is it so hard to find someone ...
Avant d'en venir à ma petite personne, laissez moi corriger une rumeur romanesque. Le pseudo coup de foudre de mes parents lors d'un voyage d'études de mon père en Angleterre ? Première pierre d'un édifice visant à bâtir l'image romantique des Adams, ou plutôt la première de cette génération étant donné que la politique n'est pas chose récente dans la famille. En réalité, il s'agissait d'un arrangement entre Grand Père Adams et Lord Blackwood, le père de ma mère et accessoirement un autre tyrannique grand père avide de pouvoir. Un placement stratégique et politique raconté et mise en scène de façon à vendre l'image d'une nouvelle romance à la JFK et Jackie O.. Pourquoi, je vous raconte ce détail ? Pour que vous compreniez exactement le fonctionnement de la dynastie Adams. L'image et le prestige avant toute chose. La course effréné à l'accession aux pouvoirs publiques.

C'est dans ce glamour faussement réel que j'ai vu le jour. Je peux vous dire que mon père était ravi d'avoir un garçon pour premier enfant, un héritier pour continuer la tradition Adams sur une génération de plus. Ma mère m'a toujours dit qu'il était radieux, le jour de ma naissance et c'est peut être pour cela que la déception n'en a été que plus forte quand il a constaté son échec, c'est peut être la raison pour laquelle, il m'a poussé encore et toujours mais dès le départ, je n'ai pas vraiment rencontré ses espérances. Timide et renfermé, je ne parlais que très peu enfant et avait du mal à quitter ma mère. Elle m'a enseigné son amour de la musique et a tenté de me faire découvrir autre chose, mais même si elle était ma mère, elle n'avait pas grand choix concernant mon éducation. Mais si il y a une chose pour laquelle je suis reconnaissant, c'est de l'avoir eu à mes côtés même si elle n'a jamais vraiment eu le droit de s'exprimer. Elle n'avait pas été choisi pour cela, et mon père ne faisait que la blâmer pour faire de moi, un faible. Je n'étais pas un Adams. Et qu'est-ce que j'ai pu prié de longues heures pour que ce soit le cas, en vain. Le plus terrible pour moi fût ma découverte de l'école. J'avais beau intégré une école prestigieuse, j'étais une cible parfaite pour ses gamins vicieux qui n'avaient pas vraiment d'autres plaisirs que de torturer les plus faibles. Le plus terrible, c'était de savoir ma famille si proche de moi, et de ne pas pouvoir rentrer tous les soirs. Le pensionnat allait me rendre un peu plus dur selon les dires de mon père. Il n'a pas eu complètement tort dans un sens. Mais il doit regretté avec amertume, la façon dont j'ai choisi de m'endurcir. Les années qu'il m'a fallu subir les brimades pour trouver mon exutoire et ma façon d'exister autrement qu'au travers de mon nom de famille. Il a fallu que le lycée se termine. Mais je sautes quelques étapes, comme ma volonté d'apprendre qui me faisait avoir des notes brillantes mais cela ne me permettait même pas d'obtenir l'attention de mon père. Car ma cadette de deux ans, était devenu la pierre précieuse et la parfaite fille à son père. Bien sur, je restais un pion stratégique dans l'avancé de la carrière politique de mon père mais je n'étais pas autre chose qu'un mal nécessaire pour complèter le charmant tableau de famille. J'ai même commencé à en vouloir à ma mère de ne pas s'affirmer plus et me laisser revenir autrement que pour les sorties de famille obligatoire. La seule personne avec qui je m'entendais été mon jeune cousin du côté de ma mère, même si nous nous sommes rarement vu, le peu de fois où je voyageais en Angleterre, je me sentais enfin libre d'agir comme un enfant normal à ses côtés, l'entraînant dans des aventures incroyables pour notre âge. Mon enfance n'a pas été mon plus beau souvenir, mais il m'en reste quelques agréables souvenirs positifs. Mais les choses ont changés ... Après avoir obtenu mon diplôme et mon intégration à Harvard. Voir mon père déconfit que je n'opte pas pour une branche plus sérieuse comme l'économie ou le droit alors que j'entrais dans une des universités les plus sélects du pays avec une bourse du mérite, à probablement été la goutte qui a fait débordé le vase. Et laissez moi vous dire, que l'inondation a été magistrale.

✗ ... Who cares about you when it's easy enough to find ...
L'université a été la clé de ma libération mais aussi le début de mes petites provocations. Dédicace à mon père avec qui j'ai entamé un bras de fer interminable. Un jeu de pouvoir qu'il contournait avec le sourire et une fausse indulgence en publique sur mes petites extravagances. Son fils se faisant surprendre en compagnie d'un autre homme ? Une occasion de se rallier l'électorat gay, et d'offrir une image d'homme ouvert et compréhensif. Mais en privé, sa réaction a été tout autre, croyez moi. C'était qui plus est la première fois où je quittais mon cocon à l'ombre et faisait des remous. Comme il me qualifiait, j'étais un ingrat désinvolte qui ne pensait qu'à lui et faisait honte à toute sa famille. Oui, mon géniteur supporte mal qu'on ne respecte pas ses plans à la lettre. Je l'avais déjà contrarié par mes ambitions médiocres et mon choix d'étude qui en découlait. L’hypocrite. Mon premier scandale avait eu pour effet de redorer son blason, un peu terni par quelques scandales financiers, visant ses associés principaux de la firme d'avocats dont il était à la tête. Mais il ne l'avait pas prévu alors cela devenait quelque chose à détester, dont il devait amortir les dommages collatéraux. Cependant, je dois admettre que puérilement, cela n'a fait que renforcer ma détermination à tout envoyer promener, et vivre ma vie en faisant le plus possible des tâches sur la sienne si parfaite en apparence.

Je penses que ce qui a fini d'achever ma motivation à ne plus me soucier de rien. Ce n'est pas les manipulations de mon père à tout ramener à son avantage. Non, c'est plutôt de le voir rayonnant de fierté quand ma jeune soeur est rentrée à l'université en droit. Même si officieusement il a du versé une petite somme rondelette pour qu'elle puisse intégré une université de la Ivy League. C'était comme la confirmation que quoi je fasses, c'était une victoire que je ne pourrais jamais obtenir. J'étais la déception de mon père. Peut être que j'aurais du l'accepter de bonne grâce, mais je n'ai jamais prétendu être parfait. Je commençais donc un chemin vers les plaisirs simples: fêtes, conquêtes sans lendemain, alcool à flots et même à certaines occasions de la drogue. Je ne suis pas particulièrement fier d'avoir emprunté la voie de la facilité mais j'étais assez bon comédien pour laisser les gens pensaient le contraire. J'aurais peut être pu compter sur le soutien de ma mère mais elle avait abandonné depuis longtemps l'idée de contredire et contrarier mon père. Elle n'était pas vraiment décidé à devoir renoncer à son cocon de luxe et de confort. Je n'allais pas la blâmer pour cela alors que je n'ai moi même jamais eu le cran de tout plaquer pour vivre comme je l'entendais. Et peut être bien d'autres raisons mais je n'ai pas vraiment envie que les gens cherchent à savoir. Je préfère qu'ils pensent que j'aime trop ma carte gold pour couper complètement les ponts avec ma famille. De toute façon, ce n'est pas comme ci mon père me l'autoriserait, il a peut être honte mais avoir un mouton noir, c'est toujours mieux que de devoir expliquer à la presse un fils absent qui ne parle plus à cette famille soi disant parfaite.

✗ ... Someone who looks down on you? Why is it so hard to find ...
Malgré mes brillants éclats, malgré mes sourires publics et ma tendance à balayer du revers de la main toutes les rumeurs sur mon compte, tous les petits scandales dans lesquels je suis impliqué. Malgré ma facilité à offrir un sourire aussi éclatant que faux, d'accepter avec des petites notes de sarcasmes, les remarques de mon très cher père. La vérité, c'est que seul, chez moi, j'ai bien du mal à faire face à mon reflet dans la glace. A ne pas trouver mon comportement pathétique quand je vois ce qui peut se passer autour de moi. Car malgré mon image de diva égocentrique et égoïste, j'ai bien conscience de la réalité. J'ai bien conscience de la douleur plus importante, des blessures de la vie plus conséquentes mais comme un mauvais disque rayé, je n'arrive pas à me stopper. Retrouver mon cousin, qui souffre d'une maladie qui lui laisse une épée de Damoclès sur la tête, voir la peine et la douleur de ceux qui perdent des proches, certains auraient pu pensé que cela aurait pu me permettre d'être plus lucide et de relativiser mais je n'y parviens pas. Je sais que ce combat contre mon père n'est rien de plus que le besoin de le voir porter un autre regard sur moi, ou peut être même qu'il me voit finalement. Au dessus de tous ses préjugés qu'il possède à mon encontre. Je ne sais même pas pourquoi j'agis comme cela mais je sais que quand je pense à ma façon d'agir et que la honte et la culpabilité me ronge, je m'enferme dans mon appartement, et je joue de la musique pendant des heures durant. C'est la seule chose qui me permet d'oublier ce que je suis devenu. Le reflet dans mon miroir, ce n'est pas vraiment un type que j'apprécie.

Afficher des idées contredisant toutes celle de mon père par simple provocation, ne me rends pas vraiment le plus intelligent du monde, et quelque part, je lui offre la victoire amère de me baisser à son niveau. Tenir des propos scandaleux sur les actions des Sons alors que je me suis retrouvé au milieu des flammes brûlantes parce que c'est tellement facile. Le sommeil est dure à trouver et pour éviter la solitude de ma jeunesse, j'écume les clubs en compagnie de faux amis. Ne rien faire d'autres que de satisfaire ce qu'on mon père a toujours pensé de moi. Que je suis un bon à rien, que je ne fais que nuire à ma famille. Mais il me reste mon dernier rempart auquel je m'accroche avec force, ne jamais laissé rien paraître. Parce que si la tentation d'en finir avec cette existence misérable, me libérer une bonne fois pour toute de son emprise m'a tenté, je ne suis pas vraiment déterminé à lui offrir ce plaisir. Il trouverait dans ma mort de quoi parader et obtenir la sympathie de son électorat, même si il serait probablement mécontent parce que il aurait été plus intéressant pour lui que je me donne la mort en période électoral. Peut être même quand il empruntera le chemin qu'il a toujours voulu à savoir la course à la maison blanche. Ce dernier rêve qu'il n'a pas envie d'abandonner. Je crois que si je venais à disparaître de la surface, la seule qui me regretterait un tant soi peu, ce soit ma mère et encore nous nous sommes tellement éloignés, ces dernières années que je commence même à douter de sa réaction à elle. Tout cela pour dire que c'est peut être la raison pour laquelle je ne comprends pas l'empressement de mon père à me coller une baby-sitter. Si les Sons me butent, c'est une mort encore plus apte à faire sortir les mouchoirs de la ménagère de moins de cinquante ans.

✗ ... Someone who can keep it together when you've come undone?
Et c'est la raison pour laquelle, j'entends bien ne pas laisser le gorille engagé pour ma sécurité me dicter ma conduite de vie. Non, mais il est un outil de mon père, encore un de ses types qui veulent se faire bien voir par mon géniteur. Je suis peut être le paquet encombrant, mais j'entends bien le faire à ma façon. Il me regarde peut être avec le mépris que tous les sbires de mon père affiche à mon égard mais il ne sait pas encore que je suis bien déterminé à le faire sortir de mon existence. J'ai encore moins besoin de quelqu'un qui prétends se soucier de moi, que d'être seul sans repère. Et puis, c'est tellement amusant de le rendre mal à l'aise en le draguant ouvertement, monsieur je suis le portrait du macho hétéro et je te briserais bien les doigts sauf que je ne peux pas parce que je suis payé pour veiller sur toi. Mais si j'arrive à faire craquer la façade, ce sera une victoire à savourer, je me prouverais qu'une fois de plus j'ai vu juste, qu'une fois de plus, les gens se soucient juste de satisfaire les desiderata de monsieur le maire ou de monsieur le gouverneur. De plus, je lui rends service, non ? A ne pas le laisser se reposer sur ses lauriers. Ma liberté n'est qu'une illusion mais j'entends bien préserver ce mirage au maximum. Alors si je joue les filles de l'air en disparaissant alors que je suis sous sa garde, ou que je ne l'autorise pas à franchir le seuil de mon appartement à son plus grand déplaisir, cela me donne une activité pour tuer le temps, ma vie est tellement ... vide.




Dernière édition par Thomas J. Adams le Ven 4 Juil - 15:40, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Mickey O'Reilly
• Admin au bois bien dur, spécialiste des bûches •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 440
ϟ Arrivée à Boston : 11/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 14:28

T'es toujours parfaaaaaaaaaaaaaaait !
Re bienvenueeee ex mari platonique de mon perso mort. I LOVE YOU. Tu connais la maison, donc je t'aide pas mais je te fais des gosses.

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

The days just keep on falling, your voice it keeps on calling
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Jayden N. Blackwood
• Membrounet serial complexé, spécialiste de la virginité •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 391
ϟ Arrivée à Boston : 05/01/2014


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 14:33

Woaaah ça va être dur de s'y faire, je continuerais à t'appeler Lochy un bon moment je pense

JOTEM, j'ai hâte d'avoir mon cousiiin!
Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 14:54

Merchi vous deux   
Forever with you, de toute façon, on se trouvera des nouveaux liens qui dépote avec le barbu et sexy sadie I love you

Tu vas voir, tu vas pas les confondre longtemps parce que ton cousin, il va avoir la classe

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Abigail Cartwright
• Admin shopping addict, spécialiste des soirées pyjamas •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 697
ϟ Arrivée à Boston : 24/12/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 15:33

Mon partenaire de scrabble tu es toujours aussi beau *^*

Me tarde de voir ta fiche

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Nobody is perfect
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Elliott Walker
• Admin richou, spécialiste des mots pompeux. •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 505
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 15:46

Ton cousin il est sexy Jaychou! C'est quand que tu me le présentes?
AH BAH NON...
C'est vrai on est sensé se connaître entre gens riches et importants *pan*
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Jeu 8 Mai - 15:59

Abyche ma biche, t'sais bien que je peux pas être autre chose que sexy

Elliot, ben ouais entre gars de la haute, on a du se fréquenter le bout de gras   

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Sam 10 Mai - 10:36

Grosse tacheeeee jotemmmmm je veux des liens sinon je voude je pleure encore mon cousin

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 16:06

Mais oui on se trouvera des liens, sale tanche <3

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Ethan Lynch
• Membrounet exhibitionniste, spécialiste des gens trop bavards •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 266
ϟ Arrivée à Boston : 29/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 16:08

j'ai finis bitch je t'attend

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 16:51

Bitch,, j'te permets pas Les chiens de garde de mon père sont pas censés me montrer un minimum de respect (aa)

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Ethan Lynch
• Membrounet exhibitionniste, spécialiste des gens trop bavards •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 266
ϟ Arrivée à Boston : 29/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 16:55

je peux te montrer autre chose si tu veux *sort son flingue*

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 17:14

Pff j'achète pas la menace, mon petit chien de garde, ta mission est de me garder vivant

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Ethan Lynch
• Membrounet exhibitionniste, spécialiste des gens trop bavards •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 266
ϟ Arrivée à Boston : 29/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 17:17

une balle dans le pied ne te tueras pas chaton
3/5 en résistance à la torture avec T.J j'aurais p'tet du mettre plus

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 17:31

Non mais ca me poussera surement à te faire virer Pas sur que tes patrons apprécient (aa)
Hahaha mon chou, j'vais faire monter en flèche ta résistance à la torture

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Ethan Lynch
• Membrounet exhibitionniste, spécialiste des gens trop bavards •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 266
ϟ Arrivée à Boston : 29/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 17:36

mes boss p'tet pas mais moi p'tet bien
je crois bien je crois bien xD

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Thomas J. Adams
• Membrounet serial gaffeur, spécialiste des ours mal léchés •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 360
ϟ Arrivée à Boston : 19/11/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Dim 11 Mai - 17:44

Je doute pas une seule seconde que tu feras une méga party, le jour ou on t'assigne un autre client, mon pauvre poussin, tout le monde n'a pas le calibre suffisant pour me supporter

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Qui vous êtes est qui vous êtes, nous sommes des menteurs, nous sommes des voleurs, nous sommes des drogués. On prend notre bonheur comme acquis jusqu’à ce qu’on se fasse du mal ou qu’on blesse quelqu’un d’autre. Nous sommes rancuniers, et une fois face à nos erreurs, nous réinventons le passé, nous nous réinventons, du moins, nous essayons. Nous sommes fier et en proie à la luxure et nous sommes plein de défauts... Et finalement, nos défauts nous rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Abigail Cartwright
• Admin shopping addict, spécialiste des soirées pyjamas •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 697
ϟ Arrivée à Boston : 24/12/2013


MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst Sam 17 Mai - 14:53


Bienvenue sur BTP

Félicitations mon petit sucre d'orge, tu es validé(e).


Et bien encore re-bienvenue mon beau partenaire de scrabble, il faudra qu'on se trouve un petit lien (a)
T'as gagné le droit de m'écouter sagement blablater pendant trois minutes top chrono, histoire de savoir ce qui te reste à faire.
✘ Si c'est pas déjà fait, tu peux remplir ton petit profil histoire d'être beau comme un camion de pompier tout neuf.
✘ N'oublie pas de faire ta demande de logement pour pas te retrouver à dormir sous les ponts ou dans une tente quechua. Et ta demande de métier, pour payer le loyer c'est mieux d'avoir un job, parce que comme disait ma grand mère, on ramasse pas l'argent par terre, petit vaurien. <3
✘ Et si tu veux des amis, je vais pas te faire la blague périmé du curly, mais juste te dire de poster une demande de lien, reste pas seul dans ton coin roulé en boule, on t'aime.
✘ Si besoin, tu peux aussi te créer ton propre scénario, si tu veux de l'amour, un oncle alcoolique et taré, une sœur cachée ou tout en même temps. Tout est possible, rends-toi juste ici et sors ta plume en folie.


Maintenant que t'as bien travaillé, joue pas ton timide et viens flooder et te détendre un peu, parce que le principal sur btp c'est de s'amuser.

Bienvenue à nouveau


ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Nobody is perfect
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
• •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst

Revenir en haut Aller en bas

Thomas ✖ Always important to look your best when you feel your worst

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boston Tea Party :: Let's introduce yourself :: You're one of us :: Welcome in hell!-
Sauter vers: