AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

People are strange.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




avatar

Alec M. Kinney
• •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 82
ϟ Arrivée à Boston : 25/01/2014


MessageSujet: People are strange. Dim 30 Mar - 15:07

    Au fond, il a jamais eu l'âme d'un sauveur de l'humanité. Il aimerait bien franchement mais ça colle juste pas comme ça dans son crâne. Lui son crédo c'est plutôt de se barrer en courant sans avoir rien demandé à personne parce qu'il est trouillard comme ça, pas foutu de se rendre compte de ses erreurs et du reste. Alec se mord la lèvre, observe le bar de bourges aux alentours. Le pire là-dedans c'est qu'il se fait chier. Et en plus y'a personne qu'est foutu de lui donner une boisson à moins de trente balles. Pour un whisky même pas bon. Ouais, il aurait mieux fait de rester chez lui... Quand Mickey lui dit qu'il est trop vieux pour aller traîner dans les bars et draguer des meufs il a peut-être pas tord. Allez Alec, il est peut-être temps de te remettre en question. Non, sérieusement ça lui foutrait un mal de crâne pas possible et c'est pas le moment, pas l'instant. Un jour soudain, quand il aura 80 piges et qu'il sera plus capable d'avoir la trique, sans doute que là les choses seront différentes... Mais en attendant, il est en forme, encore pas mal, il a un gamin sur les bras aussi. Peut-être qu'il pourra demander à JT d'être son wingman, on sait pas... Créer des liens de la seule façon qu'il connaît, en faisant le con. Dans sa tête, c'est avoir vingt ans all over again et certaines personnes trouveraient ça pathétique mais c'est plutôt reposant. De penser à qui il va ramener le soir... Certes, y'a des trucs plus chiants que quand on a vingt ans, comme essayer de nouer des liens avec un fils qui veut pas de lui mais pas que ça, s'occuper d'un magasin de vinyles aussi. Ha ouais, mais ça c'est pas chiant, c'est le pied, le rêve de toute une vie. Enfin se poser après avoir essayé de s'enfuir aux quatre coins du monde. T'es fucked up Alec jsais pas si tu t'en rends compte.

    -Arrêtez, je vous ai dis d'arrêter.


    La voix féminine qui vient du fond de bar lui fait lever la tête... Il bouge le cou, histoire de voir qui parle, enfin a plutôt l'air pas à l'aise. Une fille, longs cheveux bruns, peau mate. Un vieux, l'air pas commode. Merde, c'est quoi ce délire? Peut-être que c'est son sugar daddy, on sait jamais hein. Enfin bref, ça empêche pas Alec de soupirer, de se lever... Pour une fois qu'il peut jouer les chevaliers servants, autant le faire, même si ça apporte pas grand chose.

    - Hey le vieux... Tu veux bien laisser la miss tranquille? Parce que franchement je crois pas qu'elle veuille de ta pomme. Enfin à moins que vous vouliez... Mais ça a pas l'air , je me trompe?

    Sa main se pose sur le bras du vieux pour l'écarter, son regard se pose sur la jeune femme, attendant une réponse. Après tout, peut-être qu'elle va lui dire fuck off et qu'elle joue un jeu pervers avec un espèce de taré sexuel qui pourrait être son grand-père. On a vu des choses comme ça arriver. Ou pas. Juste dans l'esprit tordu d'Alec.

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Now, the making of a good compilation tape is a very subtle art.
Many do's and don'ts. First of all you're using someone else's poetry to express how you feel. This is a delicate thing.

       
TAZER.
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: People are strange. Dim 30 Mar - 20:14

J’avais un physique plutôt avantageux. Il fallait bien l’avouer, je n’étais pas totalement moche. La preuve, à chaque fois que j’allais faire la fête, je me faisais draguer. Par des hommes de tout âge. Certains étaient mariés, d’autres venaient de divorcer. Beaucoup avait mon âge aussi mais j’ai toujours eu une petit préférence pour les hommes plus âgés. On dit souvent de moi que je suis une allumeuse, amis ça ne me gênait pas. Ce soir-là, j’avais décidé d’aller faire la fête au club 21. J’avais bien évidemment embarqué l’une de mes amies avec moi. Je ne sortais jamais faire la fête toute seule. Question d’habitude. Bien sûr, je savais qu’au cours de la soirée, soit elle, soit moi on allait forcément finir par se retrouver seule puisque chacune allait draguer dans son coin. C’est ça le but des soirées pour moi. Habillée de manière plutôt aguicheuse : une robe bustier assez courte et très moulante de couleur noire avec des paillettes et des escarpins d’au moins dix centimètres voir même plus, j’allais en faire tomber plus d’un. Bref, on allait prendre un verre au bar, puis on se mit à une table au fond du bar. Je n’attendis pas longtemps avec mon amie se fasse embarquer par un homme, qu’elle avait de trouver plutôt charmant. Je restais donc à ma table, attendant qu’un beau prétendant vienne vers moi. Une dizaine de minute plus tard, un vieux s’approcha de moi. J’aimais bien les hommes plus âgés que moi mais il y avait des limites. Lui, j’avais même pas envie de le toucher, il était juste répugnant. En quelques minutes, il commençait à être vraiment lourd. Je ne voulais certainement pas finir la soirée avec lui. Il devenait de plus entreprenant et je n’avais été adepte des techniques de défense, donc j’essayais de le repousser comme je le pouvais. Un homme qui avait dû m’entendre, s’approcha et posa sa main sur le bras de mon interlocuteur. Je regardais l’homme qui était intervenu et répondis :

« Nan vous ne vous trompez absolument pas… »

Le vieux me regarda une dernière fois de haut et bas, avant de s’éloigner. Je n’allais pas dire qu’il m’avait fait peur mais un petit peu quand même. Je détestais les hommes trop collants. Quand je disais non, c’était non. Je reportais mon attention sur l’homme en question, et lui dis :

« Merci d’être intervenu en tous cas. » Je lui fis un petit sourire, puis ajouta : « J’vous paie un verre pour vous remercier ? »

Ce n’était pas mon genre de payer desverres à des hommes, c’était plutôt l’inverse à vrai dire mais là, il fallait avouer que je me sentais un peu obligé. Cet homme n’aurait pas été là, Dieu sait ce qui aurait ou se passer avec le vieux en question, qui avait l’air plutôt dégouté maintenant. J’attendis donc sa réponse, tout en finissant mon cosmopolitan que j’avais commandé quelques minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Alec M. Kinney
• •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 82
ϟ Arrivée à Boston : 25/01/2014


MessageSujet: Re: People are strange. Mar 1 Avr - 16:38

    C'est souvent qu'il a une idée derrière la tête. En général, c'est pas méchant. Juste Alec dans la façon de procéder. Il aimerait bien faire partie de cette population, sans attaches, sans trucs à gagner... Mais c'est le cas et on y peut rien, non? Alors ouais, la fille qu'il vient de sauver est pas mal mais c'est pas pour autant qu'il compte se faire des idées sur la question. Surtout si c'est pour se taper un gros lourd dans les environs, right? Non, très peu pour lui. Alec repousse le vieux sans trop de ménagement, s'assoit en voyant la jeune femme lui sourire, l'air de rien. Comme quoi, ça lui arrive de faire quelques bonnes actions, huh? Ouais, faut se dire ça et avaler son verre d'un cul sec.

    -Bon, ça va alors... Je croyais que vous étiez dans une sorte de drague bizarre. J'aurais pu me tromper et passer pour un con. Non pas que je vienne au secours de n'importe qui mais vous aviez l'air d'avoir besoin d'aide alors je me suis dis pourquoi pas hein?

    Ses paroles glissent le long de sa langue sans qu'il s'en rende compte. Les gens remarquent souvent ça chez Alec. Les mots affluent sans grande équivoque, il dit juste ce qui lui passe par la tête comme s'il n'avait pas passé la phase adulte, qu'il se comportait encore comme un ado attardé. Un peu dingue sur les bords. Le mec ne s'en rend même pas compte, juste l'air de parler pour ne rien dire. Ça n'a pas l'air de déranger la jeune femme qui lui fait face alors autant continuer. Un verre? Pourquoi pas hein? Il a rien à perdre, rien à gagner. Et surtout rien à faire. A part aller voir son fils qui l'enverra sûrement chier plutôt deux fois qu'une. Leurs relations sont tellement compliquées qu'il essaie même pas de les comprendre... Les mettre dans un coin de sa tête, comme ça, c'est plus simple après tout.

    - Ouais, je me suis dis que vous auriez besoin d'aide. Bon, il était vieux. J'avais peut-être besoin d'une excuse pour venir vous parler. Mais ouais, je veux bien un verre. Vous venez souvent ici? Moi pas tellement. Pas dans mes moyens. Je sais pas ce que je fous là haha. Mais bon, on va pas parler de moi toute la soirée...

    Un verre de whisky commandé au barman et Alec se contente de promener un regard alentour. Comme quoi, ça ne change pas. Les gens ont l'air de se faire chier plus qu'autre chose, la musique est pas vraiment entraînante. Pas le genre d'endroits où il traîne... Même avant. Avant que tout parte en vrille. Boston c'est plein de souvenirs, de sa vie sans attaches, de merdes en tout genre. De galères qu'il comprend à peine... Ouais, c'est à la fois bon et mauvais. Le goût amer qui se mêle au silence de la pièce. Il laisse ses yeux se reposer sur la jeune femme, esquisse un sourire en buvant son whisky. Comme quoi, s'il avait su qu'il serait de retour ici. Il avait dit quoi déjà? Plutôt crever que de remettre les pieds à Boston. C'est la crise de quarantaine qui l'a ramené là. Et JT aussi. Ouais, faut croire que t'as un coeur derrière tout ça... Et un fils entre autres
    .

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Now, the making of a good compilation tape is a very subtle art.
Many do's and don'ts. First of all you're using someone else's poetry to express how you feel. This is a delicate thing.

       
TAZER.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
• •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: People are strange.

Revenir en haut Aller en bas

People are strange.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boston Tea Party :: RPG-
Sauter vers: