AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay) Dim 16 Fév - 19:31






and after all of this, i still believe that you can be someone better
Mason & Shay

Elle aurait préférée ne jamais le revoir. Shay avait avancée depuis son adolescence désastreuse, simplement faite de drogue et d'argent. Du moins, au début. Après, elle y avait rajoutée le sexe. Période dont elle garde un mauvais souvenir. Elle s'est donnée à qui le voulait bien, bon comme mauvais, hommes connus, comme inconnus. Mason O'Reilly a participé à ce moment de sa vie, mais lui, elle ne le regrette pas. Shay à passé de très bons moments avec lui, défoncée ou non. Même si tous les deux l'étaient les trois quarts du temps. C'est ça qui résumait leur relation, la drogue, et leur partie de jambe en l'air de temps à autre, une fois que la drogue les menaient du côté aphrodisiaque de la chose. Mason la déteste encore pour ça, elle en a parfaitement conscience, elle aussi elle l'aurait haït pour une telle trahison, mais elle ne s'attendait pas vraiment à le revoir 8 ans après toute cette histoire.

Une histoire de trafic de stup', la routine à Boston. Shay a un sacré nombre d'arrestation pour ce motif à son actif, mais elle n'était pas au courant de la présence de Mason dans tout ça. Cela faisait bien dix bonnes minutes que Shay se tenait devant la porte de la salle d'interrogatoire où Mason était enfermé, elle aurait voulu le revoir dans d'autre circonstances. Et lui ? Comment il allait réagir en la voyant ? Elle est presque sûr qu'il ne sait même pas qu'elle est devenue flic. Finalement, elle prit son courage à deux mains et ouvrit la porte de la salle, faisant immédiatement face à Mason.

", Mason." Après réflexion, elle trouvait cette phrase particulièrement idiote. Comme si ils s'étaient vu la veille autour d'un verre, par moment, elle déteste vraiment son côté naturel. Elle ne l'avait pas encore regardé dans les yeux, ça aurait donné une sensation bien trop réelle à son goût, elle préférait se garder encore quelques secondes de répit. La flic prit place sur la chaise avant d'ouvrir le dossier en face d'elle. Elle en sorti trois photos, des photos de drogue, avant de les poser en face de l'homme qui fut son ami, et son amant.
Sans vraiment y réfléchir plus longtemps, Shay leva les yeux vers lui, plongeant son regard dans le sien. "Tu encore dedans ?" Et au vu de son dossier, il n'avait pas l'air vraiment dans l'optique d'arrêter.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




Dernière édition par Shay Clarke le Mer 19 Fév - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay) Mar 18 Fév - 20:08




C’est pas la première fois qu’il se fait pincer. Et c’est sans doute pas la dernière, pourtant cette fois il a franchement vraiment tout fait pour essayer d’échapper aux menottes, pour pas se retrouver là. D’habitude il se la joue bavard, il cherche à embrouiller le bleu qui s’occupe de lui, parce qu’il a la sensation que c’est toujours un petit nouveau qui se charge de ses fesses mais cette fois non. Il a même tenté de repousser le mec, de le faire tomber pour se barrer, il avait certainement pas prévu qu’il y aurait autant de voiture de police et autant d’uniforme, et pas un seul pote à son frère pour le sortir de là. Et même si Mason est un peu taré, sur le coup, quand il a vu le mec d’à côté de prendre une balle dans la jambe parce qu’il tentait de s’enfuir, après avoir lui-même ouvert le feu, il a bien fallu qu’il s’arrête, mains derrière la tête. Il connait le système, il sait comment ça fonctionne, même si c’est la première fois qu’il se retrouve dans une engrenage pareil, à croire que ça escalade vite la connerie chez lui. Des armes. Bosser avec des mecs armés. Mason lui-même saurait pas trop quoi répondre si on lui demandait pourquoi, et pourtant il est pas trop défoncé là, il aurait même tendance à dire qu’il est un peu trop clean pour réussir à saisir ce qu’il se passe autour de lui.
On lui passe les fers, on le fourre dans une voiture, et il colle son nez à la vitre pour voir les agents entrer et sortir de la baraque et à chaque nouvelle trouvaille, ils ont des sourires de connards. Il est dans la merde. C’est pas nouveau, Mason a le don de se mettre dans la merde plus vite que son ombre, à peine sorti il y retourne, mais là ça pue vraiment. Son chauffeur attitré revient mais le mec à l’arrière ose pas lui dire qui il est, ni qu’il veut qu’on appelle son frère, parce qu’il sait ce qui va se passer; Mickey va le tuer. C’est certain. Lors de leur dernière discussion il peut être un peu promis d’arrêter ses conneries, un truc dans le genre, alors si jamais on le prévient, c’est sûr que là Mase va pas aller en désintox mais direct dans le trou qui l’attend au cimetière. Et pendant tout le trajet vers le commissariat, qu’il connait comme sa poche à force, il essaie de trouver un plan. Tout mettre sur le dos des autres types ? S’ils avaient pas les bras longs et plein de contacts qui risqueraient de lui faire la peau, oui il le ferait sans hésiter mais là. Non. Il peut pas.

Par réflexe, quand le flic le fait passer par l’arrière, Mase se cache un peu le visage, de peur de croiser son frangin, chose qui ne se produit pas. C’est peut être son jour de repos, ou alors il est allé cueillir des beignets ou une bêtise du genre pour s’occuper. Le seul truc qu’il sait, c’est qu’il a jamais été aussi contente de se retrouver dans la salle d’interrogatoire qu’à cet instant, quand bien même le grand miroir en face de lui, lui laisse penser qu’y a deux ou trois agents derrières qui doivent s’amuser à le regarder pour prendre la température. C’est bien un truc de flic ça; faire mijoter le suspect pour qu’il s’ouvre après. Tu parles. Il soupire, tapote les doigts sur la table, les poignets toujours menottés, et siffle même un petit air en regardant le plafond, l’air franchement intéressé par l’infrastructure. C’est presque s’il se lève pas pour demander qu’on lui fasse faire un tour du propriétaire, histoire de voir s’il va acheter ou pas. Sauf que quand il s’apprête à balancer sa connerie, la porte s’ouvre et l’agent chargé de l’affaire entre.
Shay.
Il l’aurait reconnu entre milles, parce que même s’il se shoot avec autant d’application qu’un bon élève fait ses devoirs de maths, on oublie pas le visage d’un traître.

Non. NON!! il pointe les index vers elle, paumes des mains l’une contre l’autre et recule sa chaise avant de regarder autour de lui. Je suis pas d’accord ! Je veux quelqu’un d’autre ! C’est du harcèlement ou j’sais pas quoi ! Puis à la question qu’elle lui pose, il tourne la tête vers elle, en souriant un peu méchamment. Non, c’pas la peine Madame l’Agent de Police, je te dirais rien. J’les connais aussi bien que toi les techniques d’interrogatoire, tu m’impressionnes pas. Remballe tes merde et retourne à ton super job. T’as pas un chat à sauver d’un arbre! Il grimace, regarde à peine les photos sur la table, la fixe deux minutes et s’intéresse à son reflet dans la vitre sans teint. Faut pas non plus se foutre de lui. Lui envoyer Shay bon sang, les salopards. Mason s’énerve rarement mais là, c’est comme si on venait lui agiter une photo de Marvin sous le nez, ça lui fait le même effet et la culpabilité lui bouffe les entrailles, autant que la colère. Elle l’a vendu quand même, pour quoi ? Un uniforme, une tasse de café le matin et de la reconnaissance ? Bordel.
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay) Sam 22 Fév - 12:59




Non. NON!! Elle s'y était attendue, alors, quand elle l'a entendu crier, elle n'avait pas répondu et avait continuée à progresser dans la pièce. Il ne l'avait pas oublié, tout elle ne l'avait pas oublié, en même temps, elle le comprenait, on oublie pas le visage d'un traite, si elle avait été à sa place, elle aurait réagit de la même façon. Je suis pas d’accord ! Je veux quelqu’un d’autre ! C’est du harcèlement ou j’sais pas quoi ! Shay le regardait attentivement, il avait beau hurler, personne ne viendrait la relever, parce que quand Declan donne des ordres, vaut mieux que ça file droit. Et à moins que Mickey sache déjà que son frère est dans les locaux, il n'est pas près de venir le sortir de là. Non, c’pas la peine Madame l’Agent de Police, je te dirais rien. J’les connais aussi bien que toi les techniques d’interrogatoire, tu m’impressionnes pas. Remballe tes merde et retourne à ton super job. T’as pas un chat à sauver d’un arbre! Shay laissa finalement échapper un long soupire. Elle n'avait pas plus envie que lui d'être ici, alors se faciliter un peu les choses non ? Elle n'était pas là pour le faire avouer quoi que ce soit, elle le savait, tout comme son chef. Elle a déjà trahie Mason une fois, elle ne risque pas de recommencer, même elle, elle ne saisit pas vraiment la raison de sa présence ici, elle ne lui ferait rien dire de toute façon. Elle prétendrait qu'il n'a pas lâché un mot, que leur passé en commun restait encore bien trop présent entre eux, que la culpabilité et la honte y avaient aussi jouées leur rôle cruciale. Le ton qu'il avait employé, elle le connaissait par cœur, et elle le détestait prodigieusement. Elle arrivait enfin à sortir de son passé de junkie, et voilà qu'elle retrouvait l'une des personnes les plus importantes de cette époque, elle tuerait Declan pour lui faire subir tout ça, elle pour qui les choses s'arrangeaient, du moins, commençaient à s'arranger. Elle a retrouvé sa vraie famille, son meilleur ami d'enfance, un coéquipier qui est, certes emmerdeur, mais vraiment adorable... Tout allait bien, et voilà qu'elle se retrouve dans cette salle d'interrogatoire avec Mason O'Reilly. Putain.
« Arrête de gueuler, ça sert à rien, personne prendra la relève. J'ai autant envie que toi de sortir cette salle pour aller me boire un bon café, plutôt que de me retrouver ici, en face toi. Alors essaye de rendre les choses un peu plus agréable pour nous deux. »
Elle aurait eu envie de revenir sur les derniers événements que tout les deux ont connus, mais après tout, ce n'était peut-être ni l'endroit, ni le moment pour ça. Mais d'un autre côté, elle ne se voyait pas discuter de ça avec lui autour d'un café et d'une assiette de biscuits. « Ce qui s'est passé entre nous n'a rien à voir avec cette affaire, je suis pas là pour t'en parler, juste pour faire mon travail, okay ? Plus vite tu répondras à mes questions, plus vite ma présence ne te sera plus imposée, et moins on aura à se parler. » Après tout, ça marchait bien comme ça non ? Elle aussi, elle avait autre chose à faire que de faire face à un type qui allait probablement passer les dix prochaines minutes à l'insulter de tout les noms.

Reprenant son courage à deux mains, Shay se redressa légèrement sur sa chaise, elle espérait simplement qu'il serait coopératif, histoire de s'enfuir dans son bureau pour écrire son rapport au calme. Mais une chose est sûr, Mason était mal barré. Si seulement il n'avait pas ouvert le feu sur les forces de l'ordre, les choses auraient plus simple pour lui, il n'aurait pas été tiré d'affaire, mais au moins, il aurait eu une accusation en moins sur le dos. « La drogue, c'est pas nouveau pour toi, mais tirer sur les flics ? Je peux savoir ce qu'il t'est passé par la tête ? T'as fais qu'aggraver ta situation, et je sais que t'es plus intelligent que ça. » Shay ne le connaissait pas tellement intimement parlant, mais elle savait qu'il n'était pas aussi bête, elle aimerait bien savoir ce qu'il lui ai passé par la tête. « Tu sais très bien que si t'avais coopéré, il n'y aurait pas eu besoin d'ouvrir le feu, pourquoi t'as fais ça ? » Évidemment, il ne passerait pas à travers de cette histoire de stupéfiant, mais chaque chose en son temps, le plus grave en premier, on verrait les détails dans un second temps.
Shay savait déjà comment elle allait procéder avec Mason. Elle ferait son rapport, mais elle ne le donnerait pas à Declan, elle le filerait à Mickey, et lui, il prendrait la décision finale, c'est son frère, et il est assez grand pour l'assumer pleinement. Et puis, elle sait aussi très bien que Mickey sauvera la mise de Mason, Declan non. Shay ne veut pas le voir en taule, il mérite mieux que ça. Elle s'étonne elle-même en le disant, mais elle le pense vraiment, ce type à tellement de ressource, il pourrait faire tellement mieux que ça.
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay) Sam 8 Mar - 21:29




Forcément que ça le fait chier de lui faire face à elle, et pour plusieurs raisons qu’il juge très bonnes. A commencer que c’est pas son frère. Alors forcément s’il a l’habitude que Mickey débute toujours par lui mettre trois bonnes baffes dans la gueule pour ensuite le trainer dehors par la peau du cul et lui faire promettre de pas recommencer, ce qu’il fera, jusqu’au prochain coup, là il sait pas trop à quoi s’en tenir. Ensuite, il se dit que quelque part, dans les quelques notions juridiques qu’il lui reste d’anciens cours du lycée, ou de séries sur le barreau vu à la télé, qu’y a un conflit d’intérêt. Ou quelque chose dans le genre. Puis aussi elle lui renvoie l’image de la merde qu’il est finalement, le raté de base qui foire tout ce qu’il fait, qui n’a jamais été foutu de faire du vélo sans petites roulettes jusqu’à ses quinze ans - surement parce qu’il était trop défoncé chaque fois pour tenir droit dessus -, et le reste de souvenirs brumeux qu’elle lui fait remonter à la surface.. Comme des relents d’alcool. Ca lui fout presque la nausée de la voir en face de lui, presque, à la manière d’une méchante cuite qui passe pas, ou d’une indigestion après s’être tapé des rouleaux de printemps pas très réussi. Il se recule encore, des fois qu’elle aurait des bras à la Inspecteur Gadget et les jette sur lui pour l’étrangler. Il essaie même de faire sa voix de petit chiot maltraité mais rien. Personne ne vient. Il est dans la merde cette fois c’est ça ? La vraie, la bonne grosse mouise qui vous arrive jusqu’au cou et qui vous tire un peu plus vers le fond à mesure que vous vous débattez pour tenter de vous en échapper. Ca pue. Ca pue grave et il le sait mais il persiste à faire le con et à gémir pour qu’on vienne le récupérer. Il ne veut pas lui faire face, point barre. Il veut plus jamais la voir. Parce que non seulement elle l’a trahi, l’a fait passer des mois, presque une année, dans un centre de désintox foireux mais en plus, pour être honnête, elle lui a un peu bousillé le coeur. Faut dire qu’il comptait sur elle merde, à cette époque. Qu’il comptait sur elle pour pas mal de choses, et pas seulement les séances de nudités quand ils étaient au bord de l’overdose. Non, il veut clairement pas avoir à faire à elle. Shay ouvre la bouche, il ferme la sonne et agite les index devant elle d’un air faussement menaçant, les lèvres pincées; c’est qu’il en aurait des choses à lui dire, et pas forcément des très belles ou des très agréables. Pour rendre ça plus agréable, t’a qu’à aller le boire maintenant ton putain de café. J’suis même prêt à faire face à ton patron plutôt qu’à toi c’est dire c’que tu m’inspires. Il essaie de se faire méchant, d’avoir un ton froid mais il arrive pas à cacher que ça le blesse au final. La voir là, c’est rappeler à Mason qu’il a eu sa chance lui aussi, de sortir de son merdier, et qu’il a choisit la facilité; continuer à se shooter et à s’impliquer jusqu’aux oreilles dans des affaires pas très nette, surement encore moins nette que celle pour laquelle il est là. Je te dirais rien. J’ai rien à te dire. J’ai franchement rien à te dire putain. Pas la peine de me la jouer bad cop good cop, et encore moins de tirer la carte sensible de l’ancienne relation enterrée depuis des années. Tes questions tu te les fous où j’pense. J’ai eu droit à rien de ta part, t’auras rien de la mienne, ça fait un peu baratin d’enfant gâté mais il est franchement blessé et dans son égo et quelque part ailleurs dont il trouve pas l’emplacement, et ça sa voix le trahit un peu trop à son goût.

Mason a le nez levé vers le plafond, tout pour pas la regarder, alors qu’elle reprend son speech. Il balance sa chaise un peu en arrière, les mains sur les genoux, les menottes toujours aux poignets qui le démangent mais il en a l’habitude à force, ça lui fait plus grand chose. Ca lui donne plus la sensation de porter des bracelets qu’autre chose. Le suspect finit par baisser les yeux vers elle en soupirant d’un air agacé. T’es le flic, c’pas ton job de deviner ce qui m’est passé par la tête ? T’façon j’sais comment ça marche, tout ce qui sortira de ma bouche sera trafiqué, retenu contre moi et si j’dis que j’y suis pour rien, personne me croira. Il se penche un peu contre la table, la dévisage un moment puis grimace en se reculant à la nouveau pour faire taper le dossier de la chaise contre le mur dans son dos. Ca l’emmerder profondément et Mase sait bien que s’il garde la bouche fermé ça durera plus longtemps, mais lui parler à elle c’est trop lui en demander. Pourtant il pourrait être content que Shay s’en soit sorti. Mais non. Il comprend pas, ou ne veut pas comprendre. Il ravale le ton avec un arrière-goût amer de rancoeur. Et toi, pourquoi t’es devenue flic ? A défaut de la poudre tu te shootes à l’adrénaline ? C’pas mieux, ça fait de toi une éternelle junkie tu sais, c’est mesquin, c’est bas. Et il le sait. Mais il est clean pour l’instant, et quand il est comme ça Mase se montre agressif. Le manque surement. Le fait que son cerveau soit pas anesthésié par toutes les merdes qu’il prend et qu’il voit défiler des tas d’images sous ses yeux sans réussir à en contrôler le flux ni le contenu. Il pourrait dire la vérité aussi, que c’est pas lui qui a tiré, qu’il s’est juste un peu retrouvé embarqué dans le délire, que s’il a eu l’arme en main quand on l’a trouvé c’est parce que le connard à ses côtés la lui a foutu là avant de se tirer et que Mase a pas eu le temps de bien comprendre. Qu’il a tiré un coup ou deux mais plus pour s’énerver contre le lâcheur qui a pris la fuite que sur les flics. Alors oui, il a menacé les agents qui se sont approchés mais enfin, on a l’habitude avec lui. Non. Il serre les dents et fixe la porte en espérant fort que son frère finisse par apparaître comme une putain de bonne fée. Ca serait mortel ça, Mickey avec des ailes roses et une baguette en main. Ah le con. Ca le fait sourire. J’ai soif, qu’il finit par articulaire, sans la regarder, comme un gosse capricieux. Il peut faire ça longtemps; les interrogatoires il est rôdé maintenant.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
• •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay)

Revenir en haut Aller en bas

and after all of this, i still believe that you can be someone better + (mason&shay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boston Tea Party :: RPG-
Sauter vers: