AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Don't believe the bullshit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Don't believe the bullshit Dim 15 Déc - 12:25


    Se mettre dans la merde, c'est sans doute ce qu'il fait le mieux, comme un instinct parallèle qui le pousse à aller vers ce qui ne va pas, ce qui ne réussira pas et le conduira vers des endroits risqués et le reste. Allez savoir. Son monde tourne pas rond, il le sait bien, c'est pas nouveau et il aimerait que ça change mais bordel, Bran, sois un peu réaliste. C'est la même rengaine, inlassable et étrange, qui te glisse le long de la nuque parce que tu fais n'importe quoi. Mais bon, on rejoue encore une fois, on met une pièce dans la machine et peut-être qu'on touchera le gros lot. Ses pas sont rapides, il trébuche à moitié sur le béton, nerveux. Aucune idée de pourquoi d'ailleurs. Aller voir Elizabeth, c'est un peu son nouveau rituel... Elle et sa gueule d'ange le font sourire doucement, lui donnent envie de croire pour un instant qu'il pourrait changer de carrière et devenir quelqu'un de bien. Mais bon, quand elle lui lance des leçons de morale dans la tête, il a vite fait d'oublier ses bonnes résolutions. C'est pas de sa faute à elle, elle croit que les gens ont tous quelque chose de bon en eux, et ces conneries. Certes, Bran est pas le type le plus horrible de l'univers, il est pas corrompu jusqu'à la moelle mais rester dans le cadre de la loi? Jamais été son truc, et pas sûr que ce le soit un jour pour dire vrai.

    Mains dans les poches, avançant sans grand but, à part celui d'aller régler ses problèmes. Tout irait pour le mieux si ces cons de Sons avaient pas décidé de foutre le bordel dans sa vie après tout... Coups de téléphone, mails. Les semer? Il sait pas réellement comment. C'est une voie sans issue, du moins c'est son impression personnelle et Bran a toujours eu de l'instinct pour flairer les coups fourrés. Pas sûr que ce soit mieux s'il en parle à Elizabeth... Elle est jamais douée pour l'aider dans ses histoires d'arnaque mais bon, pour le coup, c'est pire que ça, non? C'est presque complicité d'attentat ou une connerie dans le genre. Il entend déjà la voix de Mickey résonner à ses oreilles, lui disant qu'il aurait pas dû, qu'il se met toujours dans des embrouilles pas possibles. C'est sans doute vrai, en fait... Mais c'est ce qui l'excite aussi. La vie serait bien fade s'il avait pas tout ça autour de lui, pour éviter de penser à ce qui l'attend, plus loin, plus tard. Qu'est-ce qu'on en sait, hein? Et même Mickey aime le drame, dans un sens du terme. Une vie tranquille et pépère au fin fond du Texas, ce serait vraiment pas pour eux, ça il en est sûr... Alors qu'il arrête de se plaindre. Surtout de la part du type qui vient se faire casser la gueule au club dés qu'il en a l'occasion. Bran cherche pas à comprendre, Mick est une énigme pour le monde entier, quand il décide de pas vous dire ce qui ne va pas. En fait, il dit pas grand chose, jamais, c'est sa façon de fonctionner. Génial, hein? Enfin bref, c'est pas le sujet.

    Les portes s'ouvrent automatiquement devant lui, il avance, se souvenant du chemin par cœur. Ces derniers temps, ça lui arrive de squatter, juste histoire de faire chier Elizabeth et quand il a rien à foutre de sa journée... Après tout, la jeune femme ne lui dit rien, l'aime bien, parfois... Quand elle ne s'inquiète pas pour lui. C'est comme si Bran portait ce don en lui, celui de voir les gens se ronger les sangs pour sa gueule. Il le fait pas exprès, être attachant c'est pas donné à tout le monde. Et mis à part le fait qu'il est un cas désespère, une cause perdue pour tout être vivant cherchant à le remettre dans le droit chemin, il est plutôt drôle, right? Ça aide à se faire des contacts à ce qu'il paraît. Il frappe deux-trois fois, ouvre la porte du bureau sans plus de cérémonies.

    - Bon, j'ai un problème, et j'ai besoin de toi pour m'aider. Alors j'espère que t'as pas un cas plus important que le mien. En fait c'est plus un conseil haha.


    Il s'assoit sans demander son reste, plantant son regard dans celui d'une Elizabeth bouche bée, ne sachant pas quoi lui répondre. Coup de chance que la secrétaire soit en pause midi et qu'il soit rentré sans rendez-vous... Peut-être qu'Elizabeth l'aurait viré à coup de pompes au cul sinon. Allez savoir.


ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Dim 15 Déc - 17:35



    Ce jour-là, pas d'audience au tribunal. Elizabeth Grimms était une avocate plutôt réputée à Boston et elle travaillait beaucoup. Dans son bureau assez chic, la jeune femme passait des journées longues et bien remplies. En effet, désireuse de bien faire, il était extrêmenent rare qu'elle ne fasse pas son maximum pour un client. Elle était le genre de personnes qui, quand elles acceptaient de faire quelque chose, allaient jusqu'au bout. Sans regret, la plupart du temps. Elle estimait qu'il fallait tout donner, afin de ne jamais se retourner sur le passé en se maudissant de n'avoir pas fait telle ou telle chose.

    Ce midi-là, quand la secrétaire de Elizabeth ouvrit la porte du bureau de l'avocate, celle-ci était plongée dans un dossier particulièrement épineux. Une femme battue qui avait du mal à faire respecter par son ex-mari les conditions du divorce: il l'avait menacé plusieurs fois et Elizabeth avait toutes les peines du monde à ne pas s'énerver face à cette situation. Néanmoins, elle continuait sans relâche à essayer de trouver des bonnes solutions pour cette femme et ces enfants. La protéger était la priorité de Eli.

    “-Eli, tu viens manger quelque part avec moi ?” La jeune femme secoua la tête. “-Merci Lucy, mais je ne peux pas, sincèrement, j'ai encore beaucoup de choses à faire... Demain, d'accord ?” La secrétaire eut un petit sourire entendu. Elle savait que Elizabeth était une travailleuse acharnée et qu'elle n'arrêterait pas tant qu'elle n'aurait pas trouvé une solution. La porte se referma et laissa Eli seule avec ce dossier. La jeune femme prit son téléphone et commanda chez le traiteur habituel. C'était sa solution de recours: on venait lui apporter sur son lieu de travail son repas du midi. Très vite après cela, elle se remit au travail. Pas le temps de traîner.

    Mais au bout de quelques minutes, deux coups rapides à sa porte vinrent la sortir de son moment de travail. Qui pouvait bien venir ? Elle avait pourtant demandé à Lucy et n'avait aucun rendez-vous de prévu. La silhouette d'un homme qu'elle connaissait déjà apparut alors. Brandon. C'était un homme qu'elle défendait depuis quelques temps, lorsqu'il avait des problèmes judiciaires. Pourquoi? Elizabeth ne le savait pas elle-même et selon Lucy, elle aurait du arrêter: il ne valait pas la peine, trouvait-elle. Pourtant … Eli ne s'avouait pas vaincue

    L'entrée en matière de Brandon, toutefois, fut particulièrement brutale et Elizabeth en resta bouche bée un instant. Qu'avait-il encore fait pour apparaître ainsi devant elle pendant sa pause déjeuner. “-Bonjour Brandon … Je peux savoir ce que tu as encore fait ?”. Un peu froide mais néanmoins souriante. Elle referma le dossier sur lequel elle travaillait, non sans faire la remarque au jeune homme. “-Je suis sur un dossier extrêmement important, alors explique moi tout rapidement, tu veux?”. Elle était aimable et souriante, bien sûr. C'était Elizabeth: trop de gentillesse, trop de naïveté. C'était presque plus fort qu'elle. Elle était incapable d'agir avec méchanceté ou encore rancune. Cela ne lui ressemblait pas. Pourtant … Cela aurait pu parfois l'aider à s'en sortir, plutôt que de toujours vouloir faire “de son mieux” et “pour le bien des autres”.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Mar 17 Déc - 20:31

    C'est facile, de croire qu'il fait ça pour le plaisir et que ça l'emmerde pas de devoir remuer ciel et terre pour avoir une solution à ses problèmes. Mais croyez-le ou non, c'est loin d'être le cas... Si c'était au moins possible, Bran ne ferait jamais appel à personne pour régler toute la merde qui lui tombe dessus. Comme les Sons. Les mêmes qui ont prit contact avec lui pour quelques renseignements... Ceux-là mêmes qui ont mené aux meurtres de plusieurs personnes. Génial, comme s'il avait besoin de ça sur son matricule. Alors ouais, sa visite à Elizabeth est impromptue, pas même sûr qu'il soit le bienvenue mais au moins il y est, prêt à en découdre. Puis de toute manière, peu d'avocats le supportent réellement... Débarquer dans le bureau des gens lorsqu'ils ne sont pas censés vous recevoir, paraît que ça se fait pas. Mais bon, quand on a un culot monstre comme Bran, on tente de pas se soucier de ces choses-là sinon on ose rien. Et après tout, avec un job comme le sien, faut tout oser. Comment ça on peut pas appeler ça un job? Allez vous faire foutre. Il sait bien que si. Mais c'est pas le sujet à débattre, et encore moins pour Eli qui tente à tout prix de lui redonner l'envie d'avoir une carrière normal. C'est ça. Et un jour les poules auront des dents aussi, non? Elle rêve, bien haut, bien loin. C'est une bonne chose? Pas vraiment. Quand Bran sait que reprendre des études et finir par bosser  McDo ou à point à Pôle Emploi, c'est pas vraiment le choix de carrière qu'il envisage... Puis, on s'habitue au goût du fric. Bran peut prétendre mais avoir un bel appart, une belle rente et tout le bordel, c'est le pied. Il bosse pas mal, tout le temps, sans arrêt et s'il avait un job légal, il serait sûrement super doué, ne comptant pas ses heures. Merde, il aurait dû faire trader, non?

    - Elizabeth, pourquoi tu crois toujours que j'ai fais un truc de mal? Bon certes je suis pas le meilleur de tes clients mais quand même. Je suis drôle et charmant je crois que ça compte pour quelque chose. Puis si t'as besoin de trucs moins chers pour tes cadeaux à Noël, je peux te refiler des ipods volés et compagnie. Je te jure c'est vrai.

    La blague passe quand même, parce qu'Elizabeth le connaît et que malgré tout, il arrive à la faire rire. Bon, en même temps vu qu'il déblatère sur des trucs sans aucun sens, faut bien que ça aide... Et puis, elle ne le laisserait pas squatter son bureau si ça l'embêtait. C'est dingue. La façon qu'elle a de voir en Bran un truc qu'il n'y a pas : autrement dit la chance de s'en sortir. Ce qu'elle ne comprend pas, c'est qu'il en a pas besoin, qu'il est heureux dans ce qu'il fait... Aussi fucked up que ça a l'air. Okay, il a des remords parfois, des actes de conscience un peu chelous mais merde, ça veut rien dire, right?

    - Hum... Je me demandais juste. Je sais pas. Tu crois que c'est grave si par inadvertance, on va dire, que j'ai participé à un truc, du genre un acte criminel. Enfin tu vois le topo. Mais je savais pas vraiment à qui je donnais des infos.

    Être plus précis que ça? Pas vraiment son but et puis de toute manière, ça n'intéresserait personne, right? Enfin bon, peut-être si Elizabeth essaie de l'aider. Reste à savoir si elle le peut
    .

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Jeu 19 Déc - 10:02



    Ce n'était pas parce que Brandon Reynolds était son client et qu'elle savait de quoi il était capable qu'elle se permettait de le juger dès qu'il entrait dans son bureau. Naïve, d'une certaine manière, d'ailleurs, elle espérait toujours que Brandon comme les autres comprendraient qu'il n'y avait rien d'intelligent à faire fructifier le crime. Mais comment leur faire comprendre ? Eli n'en avait aucune idée, même après quatre ans à chercher chaque jour cette réponse. Alors, elle essayait avant tout d'écouter ce que chacun avait à dire, dans une volonté d'humanité. En effet, pensait-elle, chacun avait le droit à une écoute impartiale, dans la mesure du possible, avant d'être voué aux gémonies comme cela arrivait pourtant souvent, quand on rencontrait pour une nouvelle fois le même client, avec les mêmes problèmes, toujours pas réglés.

    Certes, Eli s'était moquée de Brandon et lui avait demandé ce qu'il avait encore fait. Mais c'était une blague rhétorique, à dire vrai. Car si il était là, c'est forcément qu'il avait besoin d'aide : elle ne le voyait que dans ces circonstances. Quoi qu'un jour, elle le verrait peut-être pour un contrat de mariage ou bien encore un divorce. Mais ce jour-là n'était pas encore arrivé, visiblement. Même si elle faisait de temps à autre la morale à ses clients, Eli ne s'empêchait pas de rire quand ils plaisantaient ou disaient des choses amusantes. Pour elle, ils étaient avant tout des êtres humains, crimes ou non, et il ne servait à rien de les enfermer dans un rôle de bandit ou de voyou, cela n'arrangeait rien à l'affaire. Entre eux deux, il y avait donc maintenant une petite complicité, même si Elizabeth ne soutenait pas du tout ce qu'il faisait.

    « -N'essaie pas de m'amadouer, veux-tu ? » Un grand sourire démentait ses paroles, car elle voulait surtout le mettre à l'aise. Si il avait confiance, il aurait plus tendance à lui dire la vérité, à n'en pas douter. C'était pour Elizabeth important qu'un lien se créé afin que ses clients puissent lui dire la vérité -ou ce qui s'en approchait le plus- car elle estimait que sans cela, c'était très difficile pour elle de faire son boulot : il lui manquait des éléments essentiels.

    Finalement, il parla et la jeune femme esquissa un sourire. Comment essayer de ne pas lui dire exactement ce qui s'était passé ? Merci Brandon Reynolds pour cette belle démonstration. Soupirant légèrement, plus amusée qu'agacée, elle lui répondit. «- Si tu m'en disais un peu plus je pourrais t'aider. Mais ce que tu dis là, on dirait bel et bien de la complicité … » et donc, ce n'était pas brillant, comme idée, qu'avait eu Brandon de participer à cela. Elizabeth s'en doutait bien et Brandon devait l'avoir compris lui-même depuis un moment si il venait lui en parler. « -Je ne peux pas t'aider sans un minimum d'information, Brandon, et tu le sais pertinemment ! ». Elle avait beaucoup de travail ce jour-là, donc soit il lui expliquait, soit elle laissait tomber. A lui de voir.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Lun 23 Déc - 16:17

    Comme quoi, il devrait faire plus gaffe à ce qu'il fait, dit, essaie de faire rentrer dans le crâne de n'importe qui parce qu'un jour ou l'autre, ça va lui retomber sur le coin de la gueule et il suffira pas que sa bouche sorte deux-trois excuses bidons pour qu'on lui épargne de nouveau la case prison. Au fond, c'est pas plus compliqué que d'être attaché à un fil, en plein air, sans parachute. Ouais, ça a pas l'air très convaincant dit comme ça mais c'est la façon dont Bran mène sa vie. S'asseoir le cul sur une chaise en attendant que le monde lui passe devant les yeux, ça a jamais été sa tasse de thé, il a besoin d'une adrénaline, une poussée des os, de la tête, de l'esprit. Si rien vous motive dans la vie, on est censé en faire quoi hein? Que ce soit la musique, la lecture, le cul ou l'arnaque comme Bran, faut bien trouver une raison d'exister à moins de ne vouloir être réduit qu'à une petite tâche sur la map monde. Pas son problème si les gens voient tout trop petit, lui il a besoin de grand et d'arnaque à foison... Sinon? Ça lui plaît qu'à moitié. Et en général, il se trompe pas, ne fait pas n'importe quoi. S'il suffit de monter des combines à cent à l'heure, ainsi soit-il.

    - J'essaie pas de t'amadouer. Ou peut-être que si mais bon je sais que tu m'aimes bien alors j'essaie de te faire rire ça marche d'habitude.

    Et il a pas tord. C'est son don perso, de faire rire les gens et d'être sympa, ça lui apporte pas mal de trucs plutôt cool en général... Et puis, la sympathie malgré ce qu'on peut croire, ça vous amène très loin. Suffit d'avoir une visée claire de ce que vous voulez, de la part de qui et en général, ça marche comme sur des roulettes. Ha oui, puis ne pas rendre de service c'est important ça aussi, sinon c'est la porte ouverte à se faire prendre pour un con. Peut-être qu'Elizabeth est trop gentille avec lui d'ailleurs... Mais bon, son métier, son but dans la vie à elle c'est de sauver le monde alors pourquoi pas aider une cause perdue? Tant que Bran ne paye pas trop cher et qu'elle l'aide, mine de rien, lui ça le gêne pas. Suffit de demander pour avoir un service suffisant à ce qu'il paraît. Sa réplique suivante lui arrache une moue, hésitant. Tout lui raconter? Pas sûr que ce soit la bonne solution à adopter... En revanche, cacher la poussière sous le tapis du salon, ça il sait faire.

    - Je sais mais bon jte demande pas d'attaquer quelqu'un en justice pour le moment, je te parle de possibilité... Ecoute, je me suis mis dans la merde mais c'est pas nouveau, non? Je le fais tout le temps tu devrais pas être surprise et je croyais que c'était ton métier haha. Non mais on va dire que être complice... Mais sans l'être vraiment, ça fait quoi comme peine de prison? Sachant que j'en ai déjà fais? Haha. Enfin tu peux pas me donner un chiffre mais j'imagine que ça sent pas bon.


    Comme quoi, le statut d'ex-taulard n'a pas que des avantages. En fait, Bran ne se rappelle pas qu'il en ait déjà eu... A part le jugement de toute personne que vous croisez. Awesome hein?

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Mer 25 Déc - 14:28



    Brandon était vraiment un petit numéro à lui tout seul et Eli en avait pleinement conscience. Néanmoins, même si elle appréciait cet homme, elle savait aussi qu'elle ne pouvait pas tout lui laisser passer, en tant qu'avocate, de crainte de se retrouver mêlée à des affaires assez louches. La méfiance n'était pas dans la nature de Elizabeth, mais elle n'était pas non plus suicidaire, il fallait le reconnaître. Brandon n'avait pas l'air d'avoir conscience de ce qui pouvait lui arriver à cause de ses actions. Comme quoi la prison était rarement une solution … Trop rarement du point de vue de Elizabeth, mais les magistrats de Boston comme d'ailleurs dans les USA n'avaient pas non plus à leur disposition des dizaines d'idées. Malheureusement, encore une fois. Il fallait donc jouer finement pour éviter que des hommes que la prison détruirait s'y retrouvent. Bien souvent, malgré tous les efforts des avocats pour expliquer que l'enfermement n'allait pas les sauver mais les enfoncer.

    Certes, il la faisait rire, Eli ne pouvait pas nier et elle secoua la tête, comme pour lui dire qu'il ne manquait pas une occasion d'essayer de la distraire. « -Je t'aime bien Brandon, mais ça ne m'empêche pas de te dire quand tu t'embarques dans des conneries ! ». Elle avait une étincelle dans le regard, parce qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'il s'en sortait toujours, d'une manière ou d'une autre.

    Néanmoins, Eli redevint vite sérieuse. Complicité, disait-il. Mais à quel niveau ? Un homicide, un trafic, un vol ? Tout cela était possible et envisageable, mais cela n'amenait pas du tout à la peine de prison du même acabit. Il fallait voir, donc, ce qu'il entendait par là. Le Reynolds n'avait pas l'air décidé du tout à se confier plus, mais Elizabeth ne pourrait pas l'aider dans ces conditions, c'était certain. « -Tout dépend ce que tu as fait. Meurtre, trafic, vol, rien de tout cela ne vaut la même peine de prison et tu le sais pertinemment. Sans une quelconque idée de l'acte, je ne vois pas comment je peux t'aider ... » Elizabeth eut un petit soupir. « -Tu veux boire quelque chose en attendant de retrouver tes esprits ? » proposa la jeune avocate. Comme toujours, sa machine à boissons chaudes était là quand elle en avait besoin. Elizabeth avait elle-même envie de quelque chose de bien chaud pour se détendre et affronter le reste de la journée. Tandis qu'elle se levait, Elizabeth émit un commentaire. « -Tu sais, je suis sur un dossier vraiment difficile … Si tu ne veux rien me dire, je ne pourrais pas t'aider et tu ferais mieux de boire un café et de me laisser. C'est inutile de continuer la discussion sans plus d'éléments, tu comprends ? » Il botterait sans doute en touche : il ne devait pas totalement lui faire confiance, sans doute et Eli le comprenait. Néanmoins … Elle ne pouvait rien changer à la situation. Soit il parlait, soit il partait.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Sam 28 Déc - 22:18

    C'est pas nouveau pour le monde qui l'entoure qu'il est un aimant à problèmes et puis, après tout il a jamais essayé de s'en cacher. Bordel, c'est pratiquement marqué sur la gueule de Bran que y'a un truc pas net sous le chapiteau. Mais certains ne le voient pas, se contentent de son sourire à la manque et de ses répliques bidons pour juger ce qui cache sous la surface... Après tout, quand il a décidé que quelque chose devait aller dans son sens, ça marche en général, pas vrai? Du moins jusque-là son sens de la conviction ne lui a jamais fait défaut alors pourquoi ça s'arrêterait aujourd'hui? Aucune foutue idée. Sûrement pas lui qui va se contenter de lancer des idées au hasard pour que ça se stoppe comme ça. Non, quand on a un don unique, faut le conserver, right? C'est l'essentiel pour lui. Le petit plus qui rend la vie meilleure. Ou une philosophie débile qu'il se martèle à coup de matraque, faut bien s'en convaincre sinon on se tirerait une balle dans le pied à force de regarder en arrière et de se demander si on a bien fait.

    - Je sais mais en même temps je m'embarque toujours dans des conneries tu devrais le savoir depuis que je viens là right? Mais bon, je dois l'avoue, tu me supportes. T'es un peu la seule avocate capable de le faire. Surtout qu'en général tu préfères défendre la veuve et l'orphelin et je rentre pas dans ces catégories.

    Il lui adresse un énième sourire narquois. Elizabeth soupire, encore et encore. Mais merde, il a jamais dit qu'il était pas  fatiguant et puis, quand elle a accepté son dossier sur le coin de son bureau, elle aurait dû se douter que y'aurait pas de retour en arrière. C'est le deal avec Bran, ne jamais s'en débarrasser quand il vous tient par le bout de la manche sous peine d'être électrocuté par sa connerie. Bingo.

    - Non merci ça va. Okay mais si je te le dis essaie pas de me juger ou j'en sais rien... J'ai aidé les Sons d'accord? Mais je l'ai pas fais exprès. Enfin je savais pas que c'était eux. Tu sais que j'ai mon business au bar et compagnie? On m'a appelé, pour avoir des infos sur des descendants des personnages qui ont fait Boston... Y'en a pas mal, à Roxbury et ailleurs... J'ai donné les noms, les adresses. Les Sons les ont tué, Elizabeth. Et si les flics apprennent que j'ai trouvé ces noms, je retourne en prison.


    Le tout est lâché d'une traite. C'est jamais tellement arrivé à Bran, d'avoir des regrets, en tout genre... Tout ce qu'il a toujours voulu c'est gagner pour lui, les autres peuvent aller se faire foutre. Mais merde, le meurtre ça a jamais été son projet non plus à vrai dire. Et puis, il les a pas tués... Mais il a contribué au tout. Et devant un juge, un récidiviste, arnaqueur à la petite semaine, ayant filé les noms des gens qui ont été tué par des terroristes qui foutent la panique en ville... Ouais autant dire que ça fera pas le poids.

    - Bon je t'ai tout dis. Tu peux m'aider oui ou non?

    Sa seule solution, trop extrême pour y penser reste Mickey. Mais pas envie de s'avouer vaincu aussi facilement
    .

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Dim 29 Déc - 17:27



    Brandon était réellement le genre de clients que Elizabeth aurait pu nommer une tête à claques. Néanmoins, il y avait aussi en lui quelque chose qu'elle trouvait suffisamment attachante pour continuer à le défendre quand c'était nécessaire -après tout, c'était son métier et elle ne pouvait pas vraiment faire autrement. Mais Brandon, lui, ne semblait pas vraiment comprendre que le métier d'Elizabeth n'était pas de lui sauver la mise dès qu'il faisait une connerie. Elle ne pouvait tout simplement pas … Et comme il le disait, en temps normal, elle choisissait de défendre les victimes et pas les agresseurs. La jeune femme soupirait légèrement, en voyant que mois après mois Brandon ne semblait pas comprendre qu'il devait évoluer pour ne plus être dans les ennuis. En vérité, Eli avait plutôt l'impression qu'il se complaisait totalement dans cette façon de vivre ce qui pouvait être agaçant.

    Mais finalement, Brandon Reynolds se décida à parler et ce qu'il dit déplut carrément à Elizabeth. Elle ferma les yeux et se massa les tempes une seconde. Devait-elle vraiment comprendre jusqu'où était allé Brandon cette fois-ci ? Les Sons … Mais quelle idée stupide de donner des noms pareils à des gens qu'il ne connaissait pas vraiment. L'avocate trouvait sincèrement qu'il avait agi stupidement mais pour autant, elle ne pouvait pas refuser de l'aider. « -Bon, écoute ... » Elizabeth savait bien qu'elle allait faire son maximum pour lui, mais avant ça, elle devait mettre certaines choses au clair. « -Pour le moment, est-ce-que tu sais si les flics ont ton nom? » Si ce n'était pas le cas, ils avaient un certain temps pour préparer la défense de Brandon et Elizabeth avait besoin de tout le temps possible. « -Tu sais, honnêtement, je ne crois pas que ce soit si horrible que tu le craignes. Tu as simplement fait état de faits que ces personnes auraient pu trouver facilement en faisant des recherches historiques. Tu ne savais pas quel était leur but, n'est-ce-pas ? » L'avocate réfléchissait à toute vitesse. « -Tu n'es pas responsable de l'usage qu'ils ont fait de ces informations, surtout qu'elles n'ont rien d'illégales, ces informations. »

    Elizabeth but une nouvelle gorgée de sa boisson chaude. Son but était de garder son sang-froid, car c'était une situation un peu compliquée. Pourtant, Brandon avait l'air dans une situation pas si difficile que cela, du point de vue de Elizabeth. « -Je ferais de mon mieux pour te défendre si jamais les policiers commencent à enquêter sur toi. » Elle serait là, si nécessaire. Comme elle l'avait toujours été, en vérité.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Mar 31 Déc - 10:29

    C'est pas tellement de sa faute s'il se fout dans les embrouilles la plupart du temps et le regard que lui lance Elizabeth ne lui dit pas le contraire à vrai dire. Bordel. Il devrait arrêter, non? Histoire que ça le mène pas droit dans le mur comme un abruti de première. Pourtant c'est souvent ce qu'il fait. Plonger droit devant sans voir de lumière et pam en général, ça se termine mal, comme une mauvaise fin. Fini, oublié, on jette le tout et ça repart dans l'autre sens. Du moins c'est ce qu'il essaie de se dire à chaque fois... Sinon à part ça? Aucune idée de ce qu'il est censé dire. Elizabeth le juge certainement mais il en a rien à foutre, faut bien que y'ait des gens pour l'aider sinon le monde ne serait plus le même right?

    - Non, ils ont pas mon nom c'est sûr mais les Sons ont mon numéro en tout cas... Alors s'ils me recontactes et que jdis non pour les aider, ils risquent pas de me balancer aux flics?


    C'est ça quand on est pris dans une impasse, on essaie de tout faire pour s'en sortir. Bizarrement avec Bran, ça marche à chaque fois. Avec toutes ces merdes, il a été qu'une fois en prison, non? Or something. Allez savoir. Il se rend pas très bien compte de ce qu'il doit faire ou non. Whatever.

    - Ouais je sais bien mais bon... Enfin je te crois, c'est toi l'avocate après tout, right? Enfin aux dernières nouvelles. Haha. Je sais pas... Je sais pas quoi faire sérieusement. C'est compliqué toute cette merde. Et je suis désolé de venir te prendre la tête avec ces histoires.


    Bon faut bien s'excuser... Il est pas le plus lucratif de ses clients et elle a toujours essayé de le sortir de la plupart de ses embrouilles. Le fait qu'il ne sache pas vers quel saint se tourner, c'est un signe après tout. Et c'est surtout le signe qu'il lui fait confiance à elle et il paraît que c'est important quand on a affaire à un avocat, histoire qu'il évite de vous foutre la misère au tribunal. D'habitude un petit billet ça suffit mais avec Elizabeth c'est différent, elle marche à la confiance, à l'envie de vous défendre. C'est rare mais garanti au moins, qu'elle tape du poing sur la table pour lui dire de get his shit together.

    -Ouais je sais que tu seras là.

    Puis une idée brillante, ou pas d'ailleurs, lui traverse l'esprit d'un cours, il s'assoie sur un coin du bureau, un sourire sur les lèvres. Après tout ça peut marcher s'il parle à Mickey et lui explique right? Il aura sûrement le droit à des cris et des engueulades mais ça vaut peut-être le coup.

    - Sinon je connais un flic, il peut peut-être m'aider. Mickey O'Reilly. Enfin pas sûr qu'il ait envie de le faire mais on peut toujours essayer, non?


    Quand il est dans la merde, utiliser toutes ses ressources reste sa seule chance de salut. Et ciao, bitches, pas question qu'il retourne en taule. Pas pour ça en tout cas... Pour une fois qu'il est à peu près innocent
    .


PS : j'ai intégré Mick dans le rp jme dis que ça fera du rebondissement    

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Ven 3 Jan - 12:36



    Le métier d'avocat n'était pas toujours une évidence, quand on y réfléchissait bien. Même pour quelqu'un d'aussi dévoué qu'Elizabeth Grimms, parfois, il était compliqué de défendre sans relâche la liberté, la procédure et tous ces concepts un peu fumeux aux yeux de certains mais si importants pour la jolie Elizabeth … encore une fois, avec Brandon Reynolds, Eli était dans une situation similaire. Brandon venait de lui dire qu'il avait eu des contacts avec les Sons ce qui en soi était suffisamment dérangeant. Mais pire, il avait donné à ceux-ci des informations qui leur avait permis de tuer et violenter. Un frisson parcourut le dos de Elizabeth sans qu'elle puisse le retenir. Oui, la situation était suffisamment glauque pour être inquiétante. Son cerveau fonctionnait à toute vitesse sans qu'elle puisse vraiment le contrôler. De multiples pensées se succédaient et la pauvre Eli essayait vraiment de donner la meilleure réponse possible à Brandon, histoire de ne pas l'envoyer dans la gueule du loup.

    Eli en était arrivée à la conclusion que la seule solution viable pour Brandon était de coopérer et collaborer avec la police. Expliquer tout ce qu'il faisait, contre une amnistie totale à son égard. C'était totalement jouable, du point de vue de Elizabeth mais c'était bien évidemment un coup de poker que Brandon pourrait ne pas vouloir jouer. Eli devait donc être en mesure de trouver des arguments percutants … Tandis qu'elle y pensait, Brandon vint finalement à cette conclusion tout seul. Mais …

    O'Reilly. Le nom venait d'être lancé. Le frère, sans doute, auquel Maya avait fait allusion lorsque Elizabeth était allée à sa rencontre, quelques jours plus tôt. C'était soudainement une fourmilière entière qui s'activait dans le cerveau de Eli. Comment faire ? Si elle devait être honnête, ce qu'elle voulait plus que tout c'était aller parler à ce flic -O'Reilly donc- non pas pour lui causer de l'affaire de Brandon et des Sons, mais surtout -et seulement en fait- pour savoir si il était ce frère qu'elle cherchait désespérément à retrouver. Cela aurait été un réel et véritable soulagement pour l'avocate … Les choses ne pouvaient cependant être si simples et Eli dut se déconnecter de ses envies et pensées pour revenir à Brandon. «-Je pense que le mieux que tu as à faire c'est de collaborer avec la police. Propose de raconter tout ce que tu sais en échange de ton amnistie totale. Je veux bien te représenter, si il faut. » C'était pour elle la solution la plus intéressante. « -Fais-moi rencontrer ce O'Reilly, que je plaide ta cause. » Et celle d'Eli aussi, mais ça, elle ne voulait pas en parler à Brandon. « -Mais je te préviens. Soit ça passe, soit ça casse. » Maintenant, il fallait voir si ce cher Brandon était joueur ou non.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Dim 5 Jan - 13:52

    Se dénoncer? Aucun foutu moyen qu'il fasse ça. C'est le problème avec les avocats, la justice et tout le bordel ils en ont quelque chose à foutre... Lui? Rien à faire. Rien à carrer et surtout pas maintenant. A part l'enfoncer, les flics n'ont jamais rien pu faire pour lui, pourquoi ça changerait maintenant? Bran se mord les lèvres, la regarde un instant. La décevoir ça ne lui vient pas non plus comme ça, après tout Elizabeth a toujours été d'une grande aide... Sans doute trop droite et dans les rangs pour un type comme Bran mais bon, elle l'a quand même sorti de la merde souvent.

    La phrase qu'elle lance à la suite le fait donc frisonner un moment. Que lui répondre hein? Non, désolé, les flics c'est pas ma tasse de thé même si mon ex en est un... Non, vraiment, il était à peu près sûr que l'excuse passerait pas mais bon, pas de sa faute à lui, il a tout essayé. Tenter le tout pour le tout, se jeter dans l'arène et compagnie, vous voyez le topo. Il essaie de s'en convaincre, de ne pas baisser les bras à chaque fois que quelqu'un lui dit qu'il refoutra les pieds en prison s'il continue. Mickey le premier. Elizabeth le suivant de près. Bordel. Pourquoi faut-il qu'il soit entouré par des gens obsédés par son retour en prison et la justice hein? Vraiment pas sa veine.

    - Pas question, je vais pas me rendre à la police. Tu déconnes ou quoi? En plus ils peuvent pas me blairer, ils vont m'enfoncer et je doute pas de tes talents d'avocate mais y'a pas moyen que je retourne en taule.

    Sa réponse lui plaira pas mais tant pis. Rencontrer Mickey? Ouais, elle sait pas dans quelle situation elle se met... Le mec est capable de l'envoyer chier et de dire à Bran d'aller se faire foutre lui aussi. Lui raconter l'histoire des Sons, de son implication, ça lui paraît que la moitié d'une bonne idée et s'exposer aux foudres de son ex... Ouais, pas vraiment le truc dont il ait besoin right now... Mais est-ce que même t'as le choix, Bran? Allez savoir. Il aime bien croire qu'il l'a en tout cas, c'est plus facile de regarder la vie du bon côté de cette manière.

    - Tu veux rencontrer Mickey? Pour quoi faire? Il t'écoutera pas plus que moi tu sais...

    Et c'est pas tout à fait faux. Le mec est flippant, limite complètement dingue... Et le fait qu'il ramène une avocate dans la cour des grands, ça plaira sans doute qu'à moitié à Mick. Mais bon, pas besoin d'expliquer à Elizabeth la nature de sa relation avec le flic... Sinon c'est sûr, les carottes sont cuites or some shit like that
    .

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Lun 6 Jan - 12:34



    Elizabeth avait tout essayé avec Brandon, mais il revenait toujours à ses bonnes habitudes de délinquant contre lesquelles la jolie avocate ne pouvait rien. La réponse à sa proposition fut sans appel et Elizabeth se sentit complètement vidée alors de l'espoir qu'elle avait jusqu'à ce moment entretenu de rencontrer elle-même Mickey O'Reilly. D'abord professionnellement, juste pour voir qui il était exactement puis de manière plus personnelle, pour discuter de qui il était … Et surtout, de la possibilité qu'il soit son frère. D'un mot, le charmant Brandon venait de tout mettre en l'air et Elizabeth accueillit stoïquement la nouvelle. Quelque peu blessée du ton du jeune homme, elle releva la tête avec fierté. Elle, toujours si chaleureuse en temps normal, se sentait l'envie d'être un peu froide, avec Brandon, juste pour panser son espoir déçu.

    Mais bien vite, Elizabeth Grimms redevint Elizabeth Grimms et elle oublia toute idée de comportement hautain et froid, même si elle ne se priva pas d'un petit soupir. Bien. Après tout, il était plus que compréhension qu'un homme comme Brandon n'ait aucune envie de retourner en prison. Elle-même n'a pas spécialement envie qu'il y retourne. Mais ce serait la meilleure solution, néanmoins, qu'il aille parler aux flics. Vraiment, Eli le pense sincèrement et le penserait tout aussi bien si elle n'avait pas tant envie de rencontrer Mickey O'Reilly. Du moins, c'est ce qu'elle se dit … Peut-être se ment-elle à elle-même, néanmoins, c'est fort possible. Son besoin de retrouver une famille est tel qu'elle ne parvient pas encore -et ne parviendra sans doute jamais- à croire qu'ils ne veulent sincèrement pas d'elle, comme le lui a dit de manière tout à fait audible.
    « -Ok, ok, je comprends … Je pense toujours que c'est la meilleure solution, mais si c'est carrément inenvisageable pour toi, je respecte. Mais je n'ai pas beaucoup mieux à t'offrir. » Eh oui, c'était bien le problème. Brandon rejetait avec vigueur la proposition de la jolie avocate, mais celle-ci n'avait pas des dizaines de cartes dans ses manches, bien au contraire.

    Elle ne s'attendait toutefois pas à ce que Brandon reparle de Mickey. Oui, elle voulait le rencontrer, mais expliquer à Brandon pourquoi … Cela ne semblait pas vraiment une super idée. Néanmoins, Elizabeth décida de lui faire confiance. Après tout, il détenait peut-être pour Elizabeth un moyen de rencontrer son frère. Ou celui qui aurait pu être son frère. «- C'est un peu compliqué, mais je voudrais lui parler de manière personnelle oui. » En dire plus ? Non, Elizabeth ne jugeait pas vraiment cela nécessaire. « -Mais revenons plutôt à tes affaires, tu veux ? Qu'est-ce que tu me proposes, si ce n'est aller voir la police alors ? Je sais que tu as peur de la prison, mais rien ne dit qu'ils te coffreraient pour tes informations. Mais bien sur, je peux pas te le garantir à 100%. » Sauf si elle négociait un accord. Mais le ferait-elle pour Brandon ? C'était une pratique courant aux Etats-Unis, elle le savait bien. On négociait jusqu'à l'audience. Meilleur on était et meilleure la négociation devenait. Mais cela avait aussi des risques certains et Eli devait voir si elle était capable de les assumer et Brandon aussi.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Sam 11 Jan - 21:03

    Une boucle infernale, un miracle qu'il soit encore là, à marcher, à parler, tandis que la terre entière lui en veut sûrement pour avoir volé tel ou telle chose. C'est pas tellement de sa faute à Bran, il suit le chemin, pas pavé du tout sans se soucier des problèmes que ça va causer par la suite... Au fond, il aurait dû se lancer dans le théâtre plutôt que dans l'arnaque parce qu'il est doué pour se faire passer pour n'importe qui. Même pour un avocat un jour tiens. Mais non pas qu'il ait prit exemple sur Elizabeth bien au contraire, plutôt sur son pote Isaac, plus incisif et hors limites. Mais après tout, qu'est-ce qu'il y peut si les gens le considèrent tel qu'il est? Impossible de changer de cap maintenant que personne ne lui fait plus confiance et qu'il ne se confierait pas sa propre vie à lui-même.

    - Je suis désolé okay? De venir te  faire chier avec mes problèmes comme si t'avais une lampe magique à frotter pour me donner une solution.


    C'est ce qu'il attend en général des gens. Une solution, n'importe quoi, un mot, un geste qui le sortirait du pétrin dans lequel il se fout royalement, comme une traînée dans la boue un soir d'automne. Il y peut rien, c'est Bran, point final. Puis, si Elizabeth peut pas l'aider, peut-être que Mickey pourra... C'est pas le même style et sûrement pas le même acharnement mais au fond, Mickey lui doit bien ça, vu qu'il l'a foutu en prison, un jour, y'a longtemps. C'est censé être oublié mais ça patauge dans ses pensées comme une bouteille lancée à la mer que personne ne retrouvera. On peut pas en vouloir aux gens toute sa vie mais rien que de temps en temps, il y a ce petit quelque chose qui pince le cœur, ça dure pas et c'est rien mais ça reste.

    - Tu connais Mickey? Depuis quand? Non sérieusement, on est proches lui et moi.

    C'est pas faux, loin de là. Ils se connaissent depuis quoi? Bientôt vingt ans. Bran a du mal à se souvenir, le temps c'est pas ce qui compte, c'est pas ce qui reste et perdure, savoir combien d'années ont défilé avant qu'un coup du sort fatidique vous empêche d'avancer. Mais ils en sont toujours au même point ou alors ils ont reculé, de pas de géants, d'approches sans coups portés. Allez savoir, il comprend rien, ne sait rien sur le moment.

    - Je sais pas... Je vais attendre, voir ce qui se passe. Je vais essayer de recontacter les Sons par moi-même, ça peut marcher, non ?Leur dire qu'ils me lâchent? Haha enfin ce qu'ils feront sûrement pas mais bon... Après jte promets pas que tu devras pas venir me voir au poste, on sait jamais comment ça tourne ces affaires-là.


    Bran se ronge les ongles, doucement. Il a besoin d'une clope, de quelque chose qui l'aide à se maintenir et à comprendre ce qu'il doit foutre plutôt que de se livrer aux flics... Mais entre ça et les Sons c'est quoi le mieux? Aucune foutue idée. Ça fait longtemps qu'il a oublié ce que c'est d'être un mec bien... Mais tuer des gens? C'est quand même le niveau au-dessus, pas sûr qu'il soit prêt à l'atteindre
    .

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Dim 9 Fév - 19:04



    Même si des excuses n'avaient pas le pouvoir de tout racheter, Elizabeth n'avait que rarement -très rarement même- le courage d'en refuser. Devant le ton de Brandon, ainsi qu'elle le faisait souvent, la jeune femme s'en voulut très sincèrement d'avoir pu mettre en cause sa bonne foi dans ce qu'il était venu faire ici. Vraiment, elle le connaissait pourtant et voilà qu'elle se mettait à le voir comme un simple délinquant qui n'aurait eu absolument aucun autre intérêt pour elle. Or, ce n'était pas le cas. Brandon était un type qu'elle aidait quand elle en avait l'occasion car elle pensait sincèrement qu'il cachait derrière sa façade un chic type. Oh, beaucoup pensaient qu'elle s'illusionnait. Mais ce n'était pas le problème de Elizabeth. Elle donnait des chances comme d'autres reprenaient leur confiance. C'était ainsi.

    « -C'est bon, Brandon, y a pas de mal. Je voulais pas être injuste ... » Effectivement, elle ne le voulait pas. Mais ce dont elle ne se rendait pas compte, c'était bien qu'elle avait plutôt agi de manière normale, en fin de compte. Et maintenant qu'il s'excusait, elle culpabilisait. Du Elizabeth tout craché, en fin de compte. La jeune femme eut un léger sourire, censé contrebalancer les sentiments négatifs qu'elle éprouvait, mais elle n'était malheureusement pas certaine que ce soit réellement efficace.

    La question de Mickey était bien plus intéressante cependant pour Eli que celle de Brandon et elle soupira. Elle aurait mieux fait de tenir sa langue car elle allait sérieusement avoir du mal à justifier comment elle connaissait ce cher Mickey … Tournant le regard vers autre chose que Brandon, Eli finit par glisser quelques mots. « -Je le connais juste de nom, c'est tout. » Et quel nom. O'Reilly. Celui que portait son frère ou sa sœur, quelque part dans cette foutue ville de Boston. Allait-elle seulement un jour mettre la main sur celui ou celle qui rendrait sa vie familiale moins sinistre ? Rien n'était moins sûr surtout depuis qu'elle avait rencontré Maya qui n'avait clairement pas été un modèle de gentillesse et douceur.

    «-Quoi ? » Elizabeth avait laissé échapper une exclamation. Aller parler aux Sons ? « -Mais enfin, Bran, ça ne règlera rien du tout, d'aller les voir et de demander gentiment qu'ils te foutent la paix. C'est la pression qu'ils vont te foutre ... » Plus elle y réfléchissait et plus l'option qui mettait en action Mickey O'Reilly lui plaisait. Elle finit par tenter quelque chose. « -J'ai besoin que tu me mettes en relation avec Mickey O'Reilly, Bran. Jusqu'à présent, j'ai fait tout ce que je pouvais pour toi. Maintenant, c'est ton tour. J'ai besoin de lui parler. » Mais elle se refusait complètement à dire pourquoi. Tout ce qu'il lui fallait, c'était un rendez-vous avec ce type. Et selon elle, le plus tôt serait le mieux. Elle se demandait comment il allait réagir à la nouvelle qu'elle allait lui apprendre -car Maya avait catégoriquement refusé d'en parler à ses frères. Eli ignorait considérablement tout ce que Maya avait pu lui dire, de toute façon. Si c'était sa sœur, ce n'était pas le genre de personnes que rêvait de connaître Elizabeth … Mais si c'était sa sœur, elle ferait évidemment tous les efforts possibles pour qu'elles s'entendent bien. Tout comme elle ferait avec Mickey. Si elle le voyait un jour et cela, dépendait du cher Brandon. Tendue, Elizabeth attendait une réponse qui tardait à venir …

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Jeu 13 Fév - 17:33

    C'est pas le genre de mec à qui on fait confiance, oh bien sûr au premier abord pas de soucis, il passe pour le genre idéal, le type que n'importe quelle fille rêverait de décrocher. Faut le dire, Bran a ce physique à la con, on lui donnerait le bon dieu sans confession et même un peu d'argent avec si c'était possible... Il a pas demandé à naître ainsi, et peut-être qu'il aurait dû se pencher et se reconvertir vers une carrière plus appropriée du genre, la religion, quelque chose comme ça. Manque de bol, il a choisi l'arnaque comme carrière alléchante. Faut dire que c'est mieux surtout quand on est gay et qu'on en a dans le caisson. Peu importe s'il est un peu taré et risqué à souhait, c'est ce qui fait son charme, right?

    - Laisse tomber, Eli, c'est moi qui joue au con. Si t'étais pas là pour moi je sais pas ce que je foutrais franchement mais bon t'es là la question se pose pas, right? Haha

    Le ton n'est pas moqueur, plutôt drôle, avec de la connivence. Après autant de temps, ils s'entendent bien, on ira pas jusqu'à dire comme larrons en foire et ils prendraient pas leurs vacances ensemble mais y'a une espèce d'entente bizarre qui fait qu'Elizabeth l'aide même quand il le mérite pas tellement. C'est Bran après tout. Ce qu'il fait dans la vie, au quotidien, ça amène des embrouilles alors ouais, la morale elle est dans la poche, aux oubliettes... Pour un instant du moins. Elizabeth ne voit que ce qu'il y a de bien chez lui et c'est tant mieux... Ce mec a autant de qualités que de défauts vous me direz.

    - De nom? Tu peux pas le connaître juste de nom, pourquoi t'insisterais comme ça sinon? Lâche le morceau, je le connais plus que bien.


    Faire la balance, c'est pas son genre. Il a beau avoir l'air du mec qui dit sauve qui peut quand le bateau coule, il balancerait jamais Mickey. En fait, c'est même plutôt le contraire, il se placerait devant le fusil à pompe qui le vise plutôt que du reste... Alors si Mick a fait de la merde, s'il a un truc à voir avec un avocat, Bran a besoin de savoir avant de lâcher le morceau, vaut mieux être trop prudent, on l'est jamais assez et Bran a apprit au fil du temps à se méfier de tout ce qui l'entoure. C'est mieux pour tout le monde à ce qu'il paraît et jusque-là, ça a porté ses fruits.

    - Je sais, c'est des espèces de psychopathes mais bon je pourrais toujours passer un marché avec eux... Mais bon, c'est pas le sujet, on parlait de Mickey.

    Le sujet dévie sans qu'il s'en rende compte mais les Sons deviennent sa préoccupation dernière quand il s'agit de son. Comme quoi, le coeur est toujours bien accroché à ce qu'il paraît. Il se mord la lèvre, se sent con d'en avoir autant quelque chose à foutre mais d'un autre côté ça le rend curieux à mort de savoir ce qu'une meuf comme Elizabeth veut à Mickey.

    - Ecoute, je sais que t'as toujours tout fais pour moi et j'ai rien contre t'emmener à Mickey ou j'en sais rien mais il va être furax si je lui amène quelqu'un sans bonne raison alors dis-moi, je sais pas... Même si tu veux pas que jlui en parle avant, que jte laisse le faire mais dis-moi juste... Mickey et moi... Jsais pas, c'est pas juste un pote, on est... Super proches. Tu peux me faire confiance sur ça.

    Le regard qu'il lui lance en dit long. Il est pas sur le point de déballer que c'est le mec de sa vie, parce que ce serait monstrueusement cliché et qu'il est pudique, que c'est pas tellement vrai vu qu'ils sont plus ensemble et qu'en plus, Bran est pas de ce genre-là... C'est quoi le problème avec Elizabeth ,huh?

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Jeu 13 Fév - 19:40



    Elle l'aimait bien, ce client. C'était plus fort qu'elle, en fait, quoi qu'elle veuille bien dire ou penser, ce Brandon, elle l'aimait bien. Et la jolie Elizabeth ne l'aima encore plus quand il s'excusa d'être ainsi et qu'il expliqua que c'était de sa faute si il se mettait dans les ennuis. Un grand sourire vint illuminer le visage de la brunette, ravie de le voir dire ce qu'elle estimait vrai, même si elle ne l'aurait pas formulé de cette manière. Il l'amusait, à lui faire remarquer qu'elle faisait bien d'exister pour le sortir des ennuis et les yeux de l'avocate brillèrent et s'illuminèrent réellement à ces paroles. Même si il lui faisait bien des misères, finalement, elle avait appris à l'apprécier et n'exigeait plus grand chose de lui si ce n'était un minimum de sympathie et d'honnêteté, dans la mesure du possible, c'était bien tout ce qu'elle osait demander. Qu'il change était de toute façon hors de la portée de l'avocate, même si elle ne perdait pas espoir qu'un jour prochain … Une rencontre peut-être, pourrait le faire changer.

    Mais on en était pas là. Brandon avait avant tout une clé en main très importante pour la vie de la jolie Elizabeth et elle ne comptait pas s'arrêter là. Il insistait pour connaître ses raisons à chaque fois qu'elle insistait pour qu'ils les mettent en contact. Pitié … Pourquoi ne voulait-il pas lui faire confiance juste une fois ? Elizabeth soupira et finit par grommeler entre ses dents, une petite moue boudeuse aux lèvres. « -Pourquoi TU ne me fais pas confiance, cette fois ? » Elle n'était plus la professionnelle qu'elle était habituellement et elle se renfrognait très légèrement, elle habituellement si douce et pleine d'allant.

    Finalement, elle se décida à lâcher du lest; cela paraissait être la seule et unique solution, pour que Brandon accepte de faire un effort quelconque.
    « -Bon, écoute, j'ai besoin de lui parler de choses privées. Mon père m'a fait des révélations avant de mourir et c'est possible que ça concerne Mickey. » Elle faillit ajouter que ce n'était rien de grave, mais cela n'aurait pas vraiment été la vérité. On voyait qu'elle était travaillée. «-J'ai vraiment besoin d'un coup de main, Brandon, je te promets que si Mickey ne veut plus me voir après ce que je lui aurais dit , je le laisserais. » C'était la seule chose qu'elle pouvait promettre. Mais étrangement, elle avait l'impression que cela ne satisferait pas Brandon. « -Mais toi, au fait, tu le connais comment ce Mickey ? Tu as l'air d'être vachement proche de lui ! » Mais jusqu'à quel point ? Se connaissaient-ils depuis longtemps ? Etait-il possible que son frère ait été si proche d'elle- à une connaissance près- sans qu'elle le sache depuis des années ? Cela aurait été fou et Eli ne voulait pas y penser plus que cela. « -Dis moi que tu vas m'aider, s'il-te-plaît. » Elle avait presque l'impression de le supplier. Presque.

Revenir en haut Aller en bas




avatar

Brandon Reynolds
• Admin bien membré, spécialiste maçonnerie •


Are you ready to explode?


ϟ Conversations : 1193
ϟ Arrivée à Boston : 09/11/2013


MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Mar 11 Mar - 17:32

    La confiance, un bien grand mot qu'il a du mal à s'arracher de la gorge. Allez savoir pourquoi. Sans doute son passé, le reste, les gens qui l'ont foutu en taule avant même qu'il ait eu le temps de dire ouf. Enfin, la personne plutôt. Le comble dans tout ça c'est qu'il confierait sa vie à Mickey, que le mec lui filerait cent balles et un mars et qu'au lieu d'une pipe, il se jetterait sous un pont. Le genre de conneries débile qui ressemble à Bran, inéluctablement. Son échafaud, sa promesse à l'aube. Il a pas idées de ce qu'il branle la plupart du temps, sans doute parce que c'est du tir au hasard à travers les ténèbres, que ça n'est pas important et que lui-même est paumé, un grand enfant en perte de vitesse... Pourtant, il le fait. A regarder là dans les yeux d'Elizabeth, il arrive pas à trouver un truc qui lui fasse perdre pied. La fille respire la bonne parole et le reste alors pourquoi pas? Baisser sa garde au moins une fois qu'on arrête de faire chier et que ça marche, un peu. Ouais, faut bien Bran, pour toi au moins.

    - Okay, je te fais confiance. J'essaie en tout cas... Mais bon, crois-moi tu le regretteras si ça tourne pas rond haha.

    Le ton est léger, il a pas peur de compter sur Eli, y'a pas de boule au ventre comme s'il lui donnait la clé de son appart pour qu'elle aille soigner ses plantes. Certes, il exagère mais c'est un trait de caractère commun à tous les arnaqueurs. Faut pas être trop sûr de soi, juste prétendre. Toujours et encore.

    - Mickey? Des révélations du genre? Je suis curieux mais ça m'intéresse en fait. Désolé si t'as pas envie de répondre... Connaissant Mick ce sera sûrement que son père n'était pas son père, du genre Star Wars revelation. Il a une famille fucked up.

    La constatation du siècle. La tronche que fait Elizabeth n'engage pas à la blague mais il essaie de détendre l'atmosphère, se mordille la lèvre en entendant la question suivante. Ce serait dur de répondre en une phrase, comment ils se connaissent, comment ils sont potes. Enfin, plus que ça. Puis c'est pas ce que Eli a demandé.

    - Mcik et moi? On a été à l'école de police ensemble, on est resté en contact.

    Le flot de paroles qu'il a envie de déverser à la suite ne vient pas, s'arrête brusquement, il se contente d'hocher la tête. Il est pas si con que ça, ça a l'air important pour elle, elle a trop fait pour lui pour que ce soit fuck off du jour au lendemain. Ouais, promis c'est loin d'être le genre de Bran. Promis, juré, craché
    .

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

TAZER.
Means for every point you make
your level drops, kinda like its starting from the top, you can't do that...
Revenir en haut Aller en bas






Invité
• Invité •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit Ven 14 Mar - 18:15



    La situation était extrêmement inconfortable pour Elizabeth Grimms, qui se retrouvait soudainement face à une décision difficile. En effet, devait-elle se confier à Brandon Reynolds ? Il était son client plus que son ami, en vérité, et la jeune femme avait l'impression que cela aurait été un mauvais mélange des genres, si jamais elle commençait à lui expliquer sa propre vie. Pourtant, c'était plus que tentant. Ce serait une manière comme une autre d'en apprendre plus sur ce cher Mickey. Et sur la famille O'Reilly de manière générale, en fait. Mais le coût était peut-être trop important pour que la petite Lizzie ose se rapprocher d'un client. Surtout que Brandon était tout à fait le type de gars qu'elle ne défendait pas en général. Il n'avait rien d'une victime et était plutôt du mauvais côté de la barrière. Sympathique, certes, cela il l'était clairement. Mais était-ce suffisant pour qu'elle accepte d'aller plus loin ?

    Elle eut l'impression que son coeur manquait un battement quand le jeune homme lui dit qu'il valait mieux pour elle de ne pas lui créer d'ennuis. Elle serra les lèvres et s'enfonça les ongles dans les paumes. Il y avait en effet fort à parier que Mickey O'Reilly n'apprécierait pas du tout la situation et qu'il en voudrait à son ami. Elizabeth était désormais totalement mal à l'aise et son cerveau fonctionnait à toute vitesse. Que faire, que dire ?

    Et alors, il finit par lui donner le coup de grâce. La famille … c'était justement le problème. Elizabeth pâlit subitement. Elle n'avait plus le choix, désormais, il fallait qu'elle explique à Brandon ce qu'il en était. Elle soupira, détournant le regard. “-Bon, si je te raconte ce qu'il en est, tu le gardes pour toi ?” Elle n'allait pas avoir le choix, Elizabeth Grimms était en train de commencer à se confier à un client. C'était absolument contre toute éthique. Néanmoins, la jeune femme voulait à tout prix savoir la vérité.

    “-Tu n'as pas vraiment tort. Cela concerne effectivement la famille.” Elle prit une grande inspiration. “-Il y a une possibilité qu'un des enfants de la famille O'Reilly soit de ma famille. Mon père ...” Elle soupira, secouant la tête. “-Bref, je n'ai pas envie de tout dire, mais c'est pour ça que je dois voir Mickey. Pour lui en parler. Si c'est le cas, il faudra qu'il y ait des compensations. Mon père m'en a parlé pour cela, je le parierais. Pour réparer une injustice. Je dois donc suivre sa demande. Et puis, tu sais que je suis fille unique, orpheline. Si je pouvais retrouver une partie de ma famille ...” Oui, c'était inespéré. Et cela lui ferait tellement de bien. Elle était tendue désormais. “-Bon, tu sais pourquoi je veux voir Mickey, maintenant. Tu vas m'aider ?”Elle espérait bien que oui. Elle n'attendait qu'un mot. Celui qui lui permettrait de reprendre espoir et de croire qu'un jour, elle retrouverait une famille. Certes, une famille différente de celle qu'elle avait connu, mais cela serait toujours mieux que la solitude. On ne pouvait faire revenir les morts, mais on avait le devoir d'avancer. Retrouver son frère ou sa soeur aiderait Elizabeth, elle en était certaine.

Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
• •


Are you ready to explode?




MessageSujet: Re: Don't believe the bullshit

Revenir en haut Aller en bas

Don't believe the bullshit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boston Tea Party :: RPG-
Sauter vers: